Guet-apens, 14 impacts de balles, quartier tranquille... Ce que l'on sait de la mort d'un homme dans une fusillade à Marseille

Un commando armé a fait feu dans la nuit de dimanche 7 à lundi 8 avril dans le quartier du port à Marseille, au niveau du tramway de la Joliette, faisant un mort.

Des tirs de kalachnikov ont été signalés à proximité de l'arrêt de tramway de la Joliette, dans le 2ᵉ arrondissement de Marseille, dans la nuit de dimanche 7 à lundi 8 avril. Un homme de 24 ans a été découvert sur le trottoir, criblé de 14 impacts de balles, au niveau du dos, de la tête et des jambes. Il est décédé sur place. 

France 3 Provence-Alpes vous détaille ce que l'on sait de cette nouvelle fusillade mortelle, la première depuis le lancement de l'opération "place nette" le mois dernier à Marseille.

La fusillade a eu lieu dans un quartier tranquille

La fusillade a eu lieu dans la nuit de dimanche à lundi vers 00 h 40, Boulevard de Dunkerque, au cœur d'Euroméditerranée, dans le 2ᵉ arrondissement. Les assassins n'ont laissé aucune chance à la victime. Ils lui ont tendu un guet-apens.

Selon les premiers éléments de l'enquête, ils se sont dissimulés plusieurs heures dans une rue environnante. Quand la cible est apparue, des hommes ont jailli du véhicule en planque et ont fait feu. La victime a tenté de fuir en courant avant de s'effondrer.

Dans ce quartier d'affaires proche du port, deux adolescents, sont morts en avril 2023, dans une fusillade en lien avec le trafic de drogue. "On a de moins en moins de narchomicides dans les quartiers populaires parce que les individus se méfient, et l'idée c'est de les cibler et de les cribler de balles là où ils baisseront la garde, et effectivement dans des quartiers dits d'affaires, les quartiers sud de Marseille ou les quartiers plus résidentiels", a analysé pour France 3 Provence-Alpes, Eddy Sid du syndicat SGP Police-FO. 

La victime est connue des services de police

Les marins-pompiers arrivés sur place un peu avant 1 heure n'ont rien pu faire. La victime, âgée de 24 ans, a été touchée à 14 reprises, dans le dos et les jambes et deu fois à la tête. Il est décédé sur place.

 Kheireddine B., 24 ans, était domicilié dans le 3ᵉ arrondissement de Marseille. Il était "connu des services de police et de justice pour des faits de trafic de stupéfiants", a précisé le parquet à l'AFP, classifiant cet homicide comme le second "narchomicide" de l'année. 

Quatre suspects sont recherchés  

Quatre suspects sont recherchés. Un commando de trois hommes, vêtus de noir, a ouvert le feu sur la victime. Un quatrième, le chauffeur, est resté dans la voiture avec laquelle ils ont pris la fuite après la fusillade. Elle a été retrouvée peu après, incendiée, impasse Sainte-Thérèse, dans le 4ᵉ arrondissement, selon la police. Après s'en être débarrassé, les auteurs se sont enfuis à bord d'un second véhicule. 

@france3paca Un homme âgée de 25 ans a été retrouvé criblé de balles cette nuit dans le quartier de la Joliette. C'est le premier règlement compte depuis le lancement des opérations anti-drogue "places nettes" dans la cité phocéenne. #narco #kalachnikov #reglementdecompte #trafic #stupefiant #place #joliette #marseille ♬ drowning (edit) - Antent & vowl.

La voiture a été géolocalisée dans le 16ᵉ arrondissement. Mais les cinq suspects sont parvenus à s'échapper par les toits, dont les auteurs des tirs. Ils sont toujours en fuite.

La piste d'une éxécution est privilégiée

Le mode opératoire s'apparente à une exécution. Une quinzaine de douilles de 7.62 et 9 mm ont été retrouvées sur place.

Plusieurs individus ont été interpellés par la suite dans un bar du 16ᵉ arrondissement, dont un homme connu pour des affaires de trafic de stupéfiants et en possession de munitions de calibre 9 mm au moment de son interpellation. Il a été placé en garde à vue.   

Une enquête a été ouverte pour assassinat en bande organisée. C'est le troisième homicide par balles, survenu à Marseille depuis le début de l'année. Le premier depuis le début des opérations anti-drogue "place nette" à Marseille il y a trois semaines.