• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Grand Prix La Marseillaise: rentrée ludique pour le duo Bardet-Gallopin

Romain Barder fait sa rentrée à Marseille, là où il avait perdu toute chance de remporter le Tour de France 2017, le 22 juillet. / © Maxppp/ROBERT GHEMENT
Romain Barder fait sa rentrée à Marseille, là où il avait perdu toute chance de remporter le Tour de France 2017, le 22 juillet. / © Maxppp/ROBERT GHEMENT

Les Français Romain Bardet et Tony Gallopin entament la saison 2018 dimanche à Marseille lors du 40e Grand Prix La Marseillaise cycliste, première manche de la Coupe de France, disputé sur 145,3 kilomètres autour de la cité phocéenne.

Par AFP

Les Français, Romain Bardet et Tony Gallopin entament la saison 2018 dimanche à Marseille lors du 40e Grand Prix La Marseillaise cycliste. Désormais réunis au sein de la même équipe, AG2R La Mondiale, ils partageront l'affiche avec leur compatriote Lilian Calmejane (Direct Energie).

Bardet sans pression


Initialement, Bardet ne devait faire sa rentrée qu'à l'occasion du Trophée Laigueglia (Italie) le 11 février. Il la fera finalement à Marseille, là où il avait perdu toute chance de remporter le Tour de France 2017, le 22 juillet. Dimanche, il trouvera un parcours à sa convenance et n'aura pas la pression du résultat.

C'est une course que j'apprécie, une des rares courses où on peut aller libéré, où on peut jouer un peu,

indiquait-il à jeudi  lors de la présentation de sa formation. Bardet sera assisté de son nouveau lieutenant, Tony Gallopin, et d'une équipe AG2R qui fait office d'épouvantail. "On vient ici avec une équipe très forte et compétitive avec des coureurs comme Samuel Dumoulin (vainqueur en 2012), Romain Bardet ou Hubert Dupont, pour savoir où se situe notre niveau", annonce Gallopin au journal La Marseillaise.

Leur principal concurrent sera Lilian Calmejane, leader du Team Direct Energie depuis la retraite de Thomas Voeckler. Pour l'Albigeois, vainqueur d'étape sur les routes du Tour l'an dernier, le Grand Prix la Marseillaise "est une course qui est beaucoup moins ouverte qu'avant". Le parcours a été durci en 2016 et désormais, "les meilleurs s'expliquent, c'est clair et net".

Vichot absent


Même en l'absence d'Arthur Vichot, le vainqueur sortant, les autres candidats à la victoire sont tous Français: Brice Feillu et Maxime Bouet (Fortuneo-Samsic), Guillaume Martin (Wanty) ou encore Julien El Fares (Delko Marseille).  

Les équipes : Groupama-FDJ, AG2R La Mondiale, Cofidis, Delko Marseille, Fortuneo-Samsic, Vital Concept, Direct Energie, Sport Vlaanderen, Veranda's Willems, Wanty, WB Veranclassic, Euskadi Basque Country-Murias, Auber 93, Roubaix LM, Cibel,
Amore&Vita

Le palmarès


2017: Arthur Vichot (FRA)
2016: Dries Devenyns (SUI)
2015: Pim Ligthart (NED)
2014: Kenneth Vanbilsen (BEL)
2013: Justin Jules (FRA)

Sur le même sujet

Dr Nathalie Tieulié ( 06 )

Les + Lus