Incendies dévastateurs au Chili : 83 pompiers français envoyés en renfort depuis Marseille

Un détachement français a décollé ce lundi à 22 h de l'aéroport de Marseille-Provence en direction de Santiago du Chili. Parmi eux, 42 pompiers issus des Sdis de la zone Sud.

La France se mobilise pour aider le Chili, en proie à de terribles incendies qui, depuis début février, ont déjà parcouru 370 000 hectares dans le régions de Nuble, La Auricania et Maule. Afin de répondre à l'appel du gouvernement chilien, un détachement de 83 personnels de la Sécurité civile, dont une majorité de pompiers issus de la zone Sud, a ainsi été envoyé sur place. Leur avion a décollé lundi 13 février de l'aéroport Marseille-Provence.

Dans un communiqué commun, Catherine Colonna et Gérald Darmanin ont exprimé la solidarité de la France à l'égard de la population et des autorités du pays. La ministre de l'Europe et des Affaires étrangères et le ministre de l'Intérieur précisent la composition du groupe :

 - 41 sapeurs-sauveteurs des unités d'instruction et d'intervention de la Sécurité civile de Corte et de Brignoles ;  

 - 42 sapeurs-pompiers issus de la zone Sud (Ardèche, Ariège, Gers, Hérault, Hautes-Pyrénées, Pyrénées-Orientales, Var et Vaucluse), ainsi que du bataillon des Marins-pompiers de Marseille et de l'école nationale supérieure des officiers de sapeurs-pompiers font aussi partie du détachement. 

Le Sdis du Vaucluse a confirmé que trois personnels du groupe d'appui tactique feux de forêt faisait partie du convoi, a priori envoyé sur place pour trois semaines.

Plus de 40 fois la superficie de l'incendie des Maures 

A titre de comparaison, la surface déjà détruite par les flammes au Chili représente plus de 40 fois celle de l'incendie qui avait dévasté le massif des Maures, dans le Var, durant l'été 2021.

Cette opération, coordonnée avec l'ambassade de France au Chili, devrait venir en soutien du dispositif local. Le détachement devrait participer à la réalisation de feux tactiques, et à des opérations hélitreuillées.

Au total, la France, l'Espagne et Portugal envoient plus de 250 pompiers experts en coordination et personnel médical au Chili afin de lutter contre des incendies qui continuent de sévir après plus d'une semaine sans interruption.