• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Insolite. Marseille : le poulailler, le renard et le mal-voyant, qui veut aider Karim ?

L'une des dernières poules de Karim, cible d'un renard, dans les quartiers Nord de Marseille. / © S. ACCARIAS / France 3 Provence-Alpes
L'une des dernières poules de Karim, cible d'un renard, dans les quartiers Nord de Marseille. / © S. ACCARIAS / France 3 Provence-Alpes

Karim a monté un poulailler, cité Font-Vert, dans les quartiers Nord de Marseille. Mais des 40 poules, il n'en reste que deux, un renard les trouvant bien à son goût. Karim, mal-voyant, ne s'en sort pas et en appelle à tous pour protéger son coin de paradis.

Par Nathalie Deumier

Karim Limam a monté bénévolement un poulailler dans la cité Font-Vert, dans les quartiers Nord de Marseille. Ce poulailler est pour lui "un petit coin de paradis".

Le coin de paradis a été bricolé avec du matériel récupéré et les bras de bénévoles. Depuis trois ans, "ce poulailler met du liant dans la cité", explique Karim.

38 poules portées disparues

Un renard semble lui aussi apprécier les lieux. Chaque nuit, il s'introduit dans le poulailler et choisit une ou plusieurs belles volailles.

Le renard opère depuis quelques jours seulement et le poulailler est passé de 40 poules à deux ! 

"Il y a une galerie, dans la terre. A mon avis, il doit se cacher ici dans la journée. Il se sert "directement dans le frigo", comme on dit chez nous", commente presque amusé Karim. 
Deux poules, une oie / © Sophie Accarias / France 3 Provence-Alpes
Deux poules, une oie / © Sophie Accarias / France 3 Provence-Alpes
Un peu partout autour du poulailler, on trouve aussi des trous dans la clôture. Karim voudrait solidifier le "rempart" avec des barres de fer ou du béton.

Atteint d'une maladie des yeux

Le problème pour Karim, c'est qu'une maladie dégénérative touche ses yeux. Il ne peut pas entamer les travaux et lance un appel. Il a besoin d'un coup de main. Une demi-journée de travail, probablement,"plus on sera nombreux et plus ça ira vite".

Si vous souhaitez aider Karim Limam à protéger son poulailler, vous pouvez lui téléphoner au 06 52 38 13 64.

 

Sur le même sujet

P. Allemand, conseiller municipal PS à Nice(06)

Les + Lus