La Marseillaise 2023 : "La pétanque a été inventée par un handicapé", le Handimondial, l'autre finale du Mondial

Pour la finale du Handimondial pétanque, la triplette de Luc Lawin, Alain Vissouz et Pierre Martinez l'a emporté face aux vainqueurs de l'année dernière Christian Vierge, Cyril Combe et Sébastien Combe : 13-6. Une condition pour y participer : avoir dans son équipe au moins un joueur en situation de handicap.

"La pétanque a été inventée par un handicapé, pour un handicapé", rappelle Pierre Guille, président délégué du Mondial. L'histoire serait la suivante : en 1907 à La Ciotat, Jules Lenoir, champion de "longue" –un jeu de boules provençal, qui demande de prendre de l'élan avant de lancer-  désespère de ne plus pouvoir jouer du fait de ses rhumatismes. Il lance machinalement des balles, quand le patron d'un bistrot voisin le rejoint. Il est unijambiste. A deux, ils décident de jouer les "pieds tanqués", c'est-à-dire "serrés", en Provençal.

>>>La Marseillaise à pétanque 2023 : retrouvez les résultats des demi-finales

Une compétition spécifique pour le handipétanque

En 2021, un Handimondial s'ajoute aux autres trophées de la Marseillaise à pétanque. Dans la compétition générale, mixte et ouverte à toutes et tous, les personnes en situation de handicap peuvent s'inscrire, quel que soit leur niveau. Mais comme le note Luc Lawin, gagnant de la finale Handimondial 2023, "il y a un niveau très relevé chez les grandes figures, qui ne permet pas à certains d'espérer gagner".

Au Handimondial, il suffit d'un joueur en situation de handicap mental, moteur ou psychique, pour composer une triplette. Dans la finale du jour, ce mercredi, l'un des joueurs a des troubles du comportement, un autre a un handicap physique, il se déplace en béquilles.

Une victoire 13-6 pour les Arlésiens

Les triplettes sont composées de Luc Lawin, Alain Vissouze et Pierre Martinez, licenciés à Arles, d'un côté et Cyril Combe, Sébastien Combe, dit "Néné" et Christian Vierge. C'est la première équipe qui l'emporte : 13-6, face aux vainqueurs de l'an dernier.

"Mon handicap, c'est d'être un Bordelais à Marseille", ironise Christian Vierge. A ses côtés, Cyril Combe, directeur du comité départemental des Hautes-Alpes pour la pétanque, explique : "On essaie de développer la pétanque. J'ai découvert des émotions particulières dans ce tournoi."

"Il y a toujours plus grave, pour les personnes en situation de handicap", complète Christian Vierge. Lorsque les tenants du titre perdent, cette observation se vérifie : les deux équipes se tombent dans les bras l'une de l'autre.

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Provence-Alpes-Côte d'Azur
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité