Le propriétaire de l'OM, Frank McCourt, vient d'arriver à Marseille

Nouvel entraîneur, nouveau directeur, beaucoup de décisions ont été prises récemment à distance. Frank Mc Court, propriétaire américain de l'OM, est arrivé à Marseille ce lundi matin. Le virage pris par le club ne s'effectuera pas sans lui.    

Frank McCourt en 2016, alors nouveau propriétaire de l'OM
Frank McCourt en 2016, alors nouveau propriétaire de l'OM © BERTRAND LANGLOIS / AFP

 

Le propriétaire de l'OM atterrit sur le tarmac de Marseille-Provence. Frank McCourt arrive avec un agenda chargé : rencontrer les supporters, des élus et des entrepreneurs. N'oublions pas que la ville a aussi un stade à vendre... Sans perdre de temps, une réunion se déroule à la mairie de Marseille en début d'après-midi entre le maire, le milliardaire américain et Pablo Longoria.

 "Frank McCourt et Pablo Longoria ont été reçus par Benoît Payan. L'échange a été cordial et constructif", a confirmé la mairie à l'AFP. "Cela a été l'occasion pour le maire de rappeler la force indéfectible qui unit le club et la ville et le rôle essentiel des supporters. Il a de nouveau demandé à Frank McCourt d'apaiser la situation."
    

"Le dialogue était rompu, mais l'actionnaire a entendu les messages venus de toutes parts, notamment de la part du maire de Marseille", a expliqué Sébastien Jibrayel, l'adjoint aux sports de la ville. "Le dialogue, le respect, c'est important. On ne peut pas dialoguer par mail, par courrier ou par voie de presse. Car l'OM n'est rien sans ses supporters".

Lors de son séjour marseillais, Frank McCourt doit également rencontrer les représentants de l'ensemble des groupes de supporters de l'OM, qui étaient en opposition totale avec Jacques-Henri Eyraud.
 

Une toute petite assemblée attend le propriétaire
Une toute petite assemblée attend le propriétaire © Sidonie Canetto

Devant les portes de la commanderie. Quelques journalistes et supporters attendent l'arrivée du propriétaire. L'un d'entre eux est surnommé Titi. S'il rencontrait Frank McCourt, il lui dirait à peu près ceci " Soit il fait rentrer quelqu'un au capital, soit il réinjecte de l'argent. (...) Quand on voit ce que dépensent les gros clubs européens toutes les années, c'est entre 200 et 300 millions d'euros. C'est pas avec 200 millions tous les 4 ans qu'on va pouvoir devenir "un grand du monde", comme il dit dans son communiqué (...) Je ne crois plus du tout à son projet. C'est un milliardaire low coast."    

Comment les supporters ont-ils fait réagir Frank McCourt ?

En boycottant les sponsors. Dans le monde entier, les supporters de l'OM ont boudé les sponsors, ce qui a probablement poussé Frank McCourt à revoir sa position au sujet de Jacques-Henri Eyraud. Il a amorcé une sortie de crise sociale pour ne pas subir de crise financière.

Pour lui laisser une porte de sortie digne, le propriétaire du club a confié à Jacques-Henri Eyraud la présidence du conseil de surveillance de l'OM, un organe assez opaque dont personne ne connait réellement les missions.

Un nouvel entraîneur

Le nom du nouvel entraîneur est officiel depuis le vendredi 26 février. Frank McCourt a annoncé l'arrivée de l'argentin Jorje Sampaoli. Une arrivée qui passera par sept jours d'isolement, selon le journa l'Equipe. Passé par différentes sélections comme le Chili et l'Argentine, Sampaoli a aussi entraîné le FC Séville. Un tempérament de feu à l'image de son idole... un certain Bielsa.

Jorje Sampaoli est le nouvel entraîneur de l'OM.
Jorje Sampaoli est le nouvel entraîneur de l'OM. © JUAN MABROMATA / AFP

Autre point commun, ils ont tous les deux un tempérament de feu. Ce qui a notamment plu aux supporters de l'OM lors du passage d'El Loco. Âgé de 60 ans, Sampaoli avoue s'inspirer de ses méthodes de coaching et de tactique de jeu.

Dernièrement, il a insulté les arbitres au Brésil. Ses statistiques parlent pour lui niveau comportement, un carton jaune tous les trois matchs. Un coach volcanique qui possède un palmarès glorieux et a laissé une bonne impression à chacun de ses passages.

Un nouveau directeur

Âgé de seulement 34 ans, le nouvel homme fort de l'OM, Pablo Longoria a gravi les échelons à la vitesse de la lumière. Arrivé à l'OM comme directeur sportif au mois d'août dernier, il a réalisé un bon mercato. Expérimenté, il a fait ses preuves en Angleterre, en Espagne et en Italie. Il parle six langues, espagnol, français, anglais, italien, portugais et allemand. 

Pablo Longoria, directeur de l'OM
Pablo Longoria, directeur de l'OM © GEORGES ROBERT / Maxppp

Ce passionné de football, natif d'Oviedo en Espagne, ne pense qu'à une chose, regarder des matchs de foot. C'est son point fort. Il analyse, comprend, décortique les matchs, les tactiques et la technique de chaque joueur ou entraîneur. 

"Le foot est inconcevable sans passion. Mes derniers choix ont été fondés sur la passion et l’histoire des clubs où j'ai travaillé. (...) Je souhaite apporter le plus possible à l’Olympique de Marseille et j'ai hâte de vivre la passion des supporters, du stade et de la ville", avait annoncé Pablo Longoria à son arrivée cet été à la commanderie en tant que directeur sportif.

Pablo Longoria a su réduire la masse salariale en négociant habilement lors du mercato avec Kevin Strootman, prêté au Genoa, les ventes de Bouna Sarr au Bayern Munich (10 millions d'euros) et de Morgan Sanson à Aston Villa (17 millions d'euros).

La venue d'Olivier Ntcham cet hiver c'est lui aussi, contre l'avis de Villas-Boas et qui provoquera son départ. Cette semaine, il attend l'arrivée du nouvel entraîneur choisi par ses soins, l'argentin Jorge Sampaoli.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
om football sport