Législatives 2024 : "l'union ou la mort", plus de 1000 personnes se rassemblent pour faire barrage au RN à Marseille

Plus sur le thème :

Plusieurs partis de gauche et syndicats ont appelé à un rassemblement ce lundi à Marseille pour faire barrage au RN aux prochaines élections législatives, alors que la deuxième ville de France a placé Jordan Bardella en tête des Européennes.

Au lendemain de la large victoire du Rassemblement national aux élections européennes et l'annonce surprise de la dissolution de l'Assemblée nationale par Emmanuel Macron, plus de mille personnes ont répondu à l'appel des organisations syndicales et forces de gauche ce lundi 10 juin à 18 heures, devant la préfecture à Marseille. Une ville, où le parti de Jordan Bardella est arrivé en tête avec 30% des voix, devant la liste LFI de Manon Aubry (21,5%).

Dès dimanche soir, la CGT a lancé ce mot d'ordre "non à l'extrême droite". "Chacun à son poste de combat", a tweeté Olivier Mateu, le secrétaire départemental de la CGT, appelant à la grève. "L'histoire ne pardonnera aucune faute", a-t-il ajouté. 

"Il y a urgence", alerte quant à lui le Printemps marseillais sur le réseau social X. Le maire Benoît Payan a appelé dimanche soir à un "Printemps marseillais pour la France", avec l'ensemble des forces progressistes, sociales, citoyennes et écologistes sur le modèle du parti qui a remporté la ville aux municipales de 2020. 

"Devant le risque réel de voir une majorité de députés d'extrême droite d'être élus le 7 juillet", le Snes et le FSU appelle les citoyens à se mobiliser.

Sur franceinfo, le premier secrétaire du Parti socialiste, Olivier Faure, a appelé les partis de gauche "à la constitution d’un front populaire contre l’extrême droite" alors que des discussions ont débuté avec la Nupes, en vue des prochaines élections législatives anticipées des 30 juin et 7 juillet. 

L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité