INTERVIEW EXCLUSIVE. "Il va falloir rêver Marseille", ce qu'il faut retenir des déclarations d'Emmanuel Macron

Publié le Mis à jour le
Écrit par Emilie Mechenin .

Après avoir visité la cité de Bassens dans le 15e à Marseille, Emmanuel Macron a fait le point sur les grandes thématiques de ses trois jours de visite. Logement, école, transports ou trafic de drogue, les enjeux marseillais sont nombreux.

"Pour Marseille, mon objectif est d'écouter", a annoncé le président à notre micro. Problèmes de transports, quartiers nord enclavés, trafics de drogue, exclusion sociale, hôpitaux ... Emmanuel Macron a effleuré quelques-uns des nombreux défis de la ville, affirmant qu'"il va falloir rêver Marseille".

  • Priorité donnée à la lutte contre les trafics

Le président a fixé le cap pour la cité phocéenne. Il fait du combat contre les trafics de drogues "la priorité numéro 1". Au sujet de l'insécurité, il a mis en avant que déjà 100 nouveaux policiers ont été déployés.

Il annonce plus de moyens pour la justice et la police sans donner davantage de précisions. Mais le président insiste, il ne veut pas mettre sous tutelle la ville. 

"Il faut assumer pour la deuxième ville de France, parce qu'elle a des problématiques très particulières, de ne pas seulement avoir des investissements exceptionnels, mais d'inventer des solutions nouvelles".

durée de la vidéo: 06 min 57
Après avoir visité la cité de Bassens (15ème arrondissement), à Marseille, Emmanuel Macron fait le point avec nos journalistes sur les grandes thématiques. Logement, école, transports et trafic de drogue, les enjeux marseillais sont nombreux.
  • La jeunesse au coeur du discours

Lors de son interview, le président a voulu valoriser les actions réalisées pour la jeunesse : dédoublement des classes de primaire, école inclusive, emploi des jeunes. 

On a encore en effet dans nos quartiers à Marseille, une situation très difficile. Des jeunes, parce qu'ils ont tel nom, qu'ils viennent de tel quartier, ont une forme de stigmate. On ne leur donne pas les mêmes chances.

Après avoir échangé avec des habitants sur le sujet de l'exclusion sociale pour des populations issues de l'immigration, Emmanuel Macron a déclaré : "La République vous reconnait et vous aime."

  • Un après-midi dédié aux quartiers nord

Pour sa première journée à Marseille le chef de l'État est allé à la rencontre des habitants de la cité de Bassens (15e), dans les quartiers nord de Marseille. Emanuel Macron s’est accordé un bain de foule mouvementé : de nombreux Marseillais sont venus faire un selfie ou interpeller le président. 

En compagnie de Benoit Payan et de Samia Ghali, Emmanuel Macron s'est ensuite rendu dans le local de l'association "Les femmes de Bassens" pour un long échange avec les habitantes et les habitants du quartier.

Le président termine sa journée de rencontre au commissariat nord de Marseille, à la rencontre de la brigade anti-stup. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité