Audit sur l'état des écoles à Marseille : "aucun bâtiment n'est une menace pour la sécurité des personnes"

Les résultats exhaustifs de l'audit sur les écoles de Marseille ne seront sans doute pas dévoilés avant les prochaines élections municipales.

Une synthèse de l'audit sera dévoilé au printemps, pour les détails, il faudra attendre.  C'est ce qu'a annoncé la mairie de Marseille qui a commandé cette étude en septembre. 

"Les premières constatations nous ont été livrées lundi, il reste à compléter et analyser les milliers de pages, car chacune des 470 écoles, chaque salle de classe fait l'objet d'une notation détaillée", explqique Danièle Casanova, l'adjointe au maire déléguée aux écoles.

Mais elle rassure : "ce qu'il faut retenir, c'est qu'aucun bâtiment n'est une menace pour la sécurité des personnes".

Primeur pour le 27 janvier

L'audit avait été évoqué lors de ses voeux à la presse lundi par le maire. "Il se révèle déjà qu'on est loin de l'horreur complaisamment décrite", avait lâché l'élu aux journalistes en réponse aux dénonciations répétées sur l'état des écoles de la ville.

Jean-Claude Gaudin dit vouloir garder "la primeur" des conclusions de cet audit, commandé par la mairie à deux cabinets d'expertise indépendants, pour le dernier conseil municipal de sa mandature, le 27 janvier. 

"A 72 heures du conseil municipal, nous n'avons toujours pas pu consulter" ce rapport, a déploré Benoît Payan, président de l'opposition socialiste au conseil municipal : "il y a une volonté de ne pas donner de "billes" à l'opposition avant le conseil".

La synthèse d'une dizaine de pages remise à la presse pointe notamment des problèmes d'accessibilité et d'isolation thermique, ainsi que des problèmes d'étanchéité des façades et des toitures. 

Un état général médiocre

Le cabinet Apave conclut :

le patrimoine des écoles visitées est dans un état globalement satisfaisant.

QualiConsult, l'autre cabinet d'expertises missionné note "un niveau d'accueil et de sécurité convenable", mais pointe du doigt les établissement de type Geep (ou Pailleron) et les gymnases, dans "un état général médiocre".

A partir de ce diagnostic, une base de données informatisée avec des éléments sur chaque classe de chaque école devrait être mise en place sur internet accessible par tout un chacun à partir du printemps prochain. 
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Provence-Alpes-Côte d'Azur
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité