Contrat signé pour Mandanda, l'OM laisse filer El Fenomeno à Rennes

Publié le Mis à jour le

Steve Mandanda quitte l'Olympique de Marseille après quinze années sous ses couleurs. L'international français a rejoint Rennes la saison prochaine. Retour sur les moments clés du gardien de but légendaire du club.

Un géant, un phénomène, l'emblématique ... Il ne manque pas de superlatifs pour qualifier Steve Mandanda. L'annonce a été officialisée mercredi : le gardien de but quitte l'OM et dit oui à Rennes, comme l'a annoncé le journal L'Equipe. L’ancien olympien s’est engagé pour un contrat de deux ans.Avec 632 matches sous le maillot olympien - un record pour le club - Steve Mandanda tourne la page. L'OM aussi. 

Les raisons d'un départ 

Frotté à la concurrence avec Pau Lopez, relégué sur le banc par Jorge Sampaoli comme un débutant, il a préféré jeter l’éponge et ce , alors qu’un nouvel entraîneur arrive. 

Igor Tudor aurait pu en effet réveiller el fenomeno Mandanda, mais Pablo Longoria le Président du club ne le retiendra pas. En conférence de presse mardi, il évoque "des conversations sincères" avec Steve : "On veut le même modèle que la saison dernière, avec deux bons gardiens qui sont en concurrence".

Et c'est cette concurrence qui pousse donc le gardien à tâter l'herbe de Rennes. Une déception pour le club ? D'après notre journaliste sportif Michel Aliaga, oui : "Il a signé jusqu’en 2024 pour terminer sa carrière à l'OM, et peut-être même avoir des fonctions au sein du club. C'est quelqu'un de profondément olympien, ancré dans la région. Ses enfants jouent aussi dans la région. On perd quelqu'un qui a l’OM chevillé au corps", explique-t-il. 

"Sampaoli l’a catapulté à Rennes, en lui manquant de respect", ajoute Michel.

L'après Mandanda ? 

L'après Mandanda était bien évidemment à préparer. "Si c'est pour sélectionner un gardien moins bon, Steve aurait pu jouer encore un année", explique Michel Aliaga, "d'autant que Pau Lopez n'a pas donné, selon moi, des garanties de performances absolues". 

"Je suis partagé, il faut certes tourner une page, mais Steve Mandanda est encore au niveau. Il a fait une très bonne saison", ajoute-t-il. 

A 37 ans, le gardien aurait bien terminer sa carrière capé du maillot bleu. Le bleu de l'OM, mais aussi le bleu de l'équipe de France. 

Depuis le banc la saison dernière, ses chances d'une sélection pour la Coupe du Monde au Qatar n'étaient pas garanties. Rennes, qui a terminé 4ème de la Ligue 1, pourrait lui offrir une vitrine, et des résultats, appréciables par le sélectionneur de l'Equipe de France Didier Deschamps. 

Steve Mandanda a honoré le maillot, sportivement, et humainement

Michel Aliaga, journaliste

L'Olympique de Marseille perd donc une légende, appréciée de ses co-équipiers, des supporters comme de la presse. S'il part aujourd'hui par la petite porte, nul ne doute, qu'il devrait recevoir les honneurs, à son retour au stade Vélodrome, portant le maillot rennais. 

Steve Mandanda en dix dates

28 mars 1985 : Steve Mandanda né en République Démocratique du Congo (ex Zaïre)

5 juillet 2007 : Il quitte le Havre, et signe à l'OM

10 avril 2010 : 1er titre avec l'OM en coupe de la Ligue

6 mai 2012 : Dernier titre avec l'OM en coupe de la Ligue

1er juillet 2016 : Steve Mandanda signe avec le club anglais Crystal Palace

11 juillet 2017 : Retour à L'OM

25 mai 2018 : Finale de la Ligue Europe contre l'Atletico Madrid

15 juillet 2018 : Champion du monde avec les Bleus

10 septembre 2021 : Sampaoli relègue Steve sur le banc lors du match Monaco / OM 

6 juillet 2022 : El Fenomeno quitte l'OM