• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Immeubles effondrés à Marseille : Jean-Claude Gaudin multiplie les conférences de presse et se justifie

Jean-Claude Gaudin met en garde son camp contre "une guerre des ego" pour les municipales de 2020 / © France 3 Provence-Alpes
Jean-Claude Gaudin met en garde son camp contre "une guerre des ego" pour les municipales de 2020 / © France 3 Provence-Alpes

Ce midi, Jean-Claude Gaudin à une nouvelle fois rencontré les journalistes lors d'une troisième conférence de presse. Il souhaitait réaffirmer sa solidarité avec les victimes et veut en priorité s'occuper du relogement

Par Ludovic Moreau

Ce midi, à l'issue des commémorations du centenaire de l'armistice du 11 novembre, Jean-Claude Gaudin a une nouvelle fois rencontré les journalistes, lors d'une troisième conférence de presse. Le maire de Marseille a été critiqué cette semaine sur sa politique et ses actions dans la lutte contre l'habitat insalubre. Il a souhaité réaffirmer sa solidarité envers les victimes des effondrements d'immeubles, rue d'Aubagne.

La priorité c'est d'accompagner les personnes qui ont perdu leur logement... La solidarité est totale... Le service public est à la hauteur

a insisté Jean-Claude Gaudin avant de poursuivre :

Je comprends la colère des gens... Je prends en compte ma responsabilité, mais en la circonstance, nous ferons la démonstration que nous serons capable de répondre aux besoins des gens

Au cours de cette conférence, le maire de Marseille a également certifié que la municipalité prendrait en charge l'intégralité des frais d'obsèques des huit victimes des effondrements.

Déclaration de Jean-Claude Gaudin, maire de Marseille, ce midi.
 

Jean-Claude Gaudin absent de la marche blanche

Hier, samedi 10 novembre, une marche blanche en hommage aux victimes des effondrements de la rue d'Aubagne a rassemblée plusieurs milliers de personnes. A l'arrivée du cortège devant la mairie, le public a hué Jean-Claude Gaudin, maire de Marseille, aux cris de "Gaudin démission".
 


Des habitants du quartier de Noailles ont reproché au maire de ne pas avoir participé à la marche, de ne pas avoir participé à ce moment de recueillement.

Pourquoi je ne suis pas allé dans cette marche blanche (...) alors que je partage totalement l'émotion? (...) ma présence peut-être aurait pu provoquer des tensions, par conséquent je suis resté dans mon bureau de l'Hôtel de ville

a justifié Jean-Claude Gaudin sur France Info et il poursuit :

Pour nous, c'est un 11 novembre un peu triste, je suis un authentique marseillais, je partage l'émotion et le chagrin d'une marche blanche pleine de dignité devant un tel drame

A la question s'il regrettait d'avoir invoqué la pluie comme responsable du drame, le maire a répondu :

Il est clair que dans ces immeubles très anciens qui s'adossent les uns aux autres (...) les inondations considérables que nous avons eues n'ont rien arrangé

Depuis lundi dernier, le jour de la catastrophe, Jean-Claude Gaudin fait l'objet de vives critiques sur sa politique en matière de logements insalubres à Marseille.
Un rapport de 2015 remis au gouvernement fait état de 40.000 logements indignes à Marseille. 100.000 habitants sont concernés.
Sur le drame de la rue d'Aubagne, une enquête judiciaire a été ouverte. Elle doit déterminer les circonstances de cette catastrophe et d'éventuelles responsabilités.
 

Sur le même sujet

Replay concert French Fuse

Les + Lus