Marseille: un mort et cinq blessés dans une fusillade à la kalachnikov cité des Rosiers

Une fusillade a fait un mort et cinq blessés, hier soir, à la cité des Rosiers, dans le 14e arrondissement de Marseille. / © VALERIE VREL/MaxPPP
Une fusillade a fait un mort et cinq blessés, hier soir, à la cité des Rosiers, dans le 14e arrondissement de Marseille. / © VALERIE VREL/MaxPPP

Un homme a été tué et cinq autres blessés dans une fusillade dimanche 17 novembre à Marseille, vers 21h45, cité des Rosiers, dans le 14e arrondissement. Le ou les tireurs étaient armés de kalachnikov. Des habitants témoignent.

Par Ludovic Moreau

Un homme, âgé de 22 ans, a été tué par balles et cinq autres, âgés de 20 à 25 ans, ont été blessés dans une fusillade, hier soir, dans la cité des Rosiers, dans le 14e arrondissement de Marseille.

Une trentaine de douilles

Selon les premiers éléments de l'enquête, hier soir, vers 21h45, des coups de feu ont éclaté, devant un snack de la cité des Rosiers. Le ou les assaillants ont tiré sur une Volkswagen Golf en stationnement où se trouvaient trois personnes, a détaillé le procureur de la République, Xavier Tarabeux.

Dans un immeuble situé à proximité, une mère de famille a eu très peur : "on était en train de manger, d'un coup, il y a eu de grosses rafales, la maison a tremblé. Ça a tiré trois fois, mais les kalaches, ça a au moins trente balles. Franchement, ça a été affolant, j'en tremble encore".

Au sol, les enquêteurs ont retrouvé 28 douilles, de calibre 7.62, ce qui indique que le ou les tireurs étaient armés de kalachnikov.

"On n'est pas sorti tout de suite parce qu'on avait peur. C'était très fort. On a vu des gens courir partout", raconte la mère de famille. "J'en ai pleuré, mes enfants tremblaient, criaient. On a dit que ce n'était rien, juste un camion qui passait et faisait beaucoup de bruit. Mais les enfants, ils comprennent vous savez".

À bord de la voiture, un passager qui se trouvait à l'arrière, âgé de 22 ans, est mort. "Il était connu pour ses antécédents judiciaires", a précisé Xavier Tarabeux.
L'homme qui a succombé à ses blessures aurait été touché au thorax, les autres victimes ont été blessées aux bras, à la fesse et au visage. Pris en charge par les marins-pompiers, les blessés ont été transportés dans plusieurs hôpitaux de Marseille, notamment à la Timone, Nord et Lavéran.

Probable règlement de comptes

Selon le procureur de la République, il s'agit d'un probable règlement de comptes sur fond de trafic de drogue. La police judiciaire de Marseille est chargée de l'enquête.

Les auteurs présumés, en fuite, auraient été vus à bord d'une Renault Mégane. Un véhicule correspondant à ce signalement a d'ailleurs été retrouvé, brûlé, après les faits.

La cité des Rosiers est cependant connue pour être un lieu important de trafic de stupéfiants et de guerre des territoires dans la cité phocéenne.

"Il y a trois semaines, c'était le bordel ici. La vie dans ce quartier est devenue impossible", témoigne une habitante.

Depuis le début de l'année, onze personnes ont été tuées dans des règlements de comptes, dans les Bouches-du-Rhône, dont huit à Marseille.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus