• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Marseille : 3000 personnes manifestent leur soutien à l'Aquarius et SOS Mediterranée

© Mélanie Frey France 3 Provence
© Mélanie Frey France 3 Provence

Près de 3000 personnes ont manifesté ce samedi à Marseille en soutien à l'Aquarius, le navire affrété par l'ONG SOS Méditerranée et Médecins sans frontières pour secourir les migrants en danger dans les eaux méditerranéennes. 

Par Annie Vergnenegre

L'appel de SOS Méditerranée a été entendu à Marseille. Près de 3000 personnes se sont rassemblées ce samedi après-midi dans les rues de la ville en soutien à l'association qui affrète l'Aquarius avec Médecins sans frontières. Le navire, actuellement dans le Port de Marseille est privé de son pavillon panaméen. L'ONG dont le siège est à Marseille s'est félicitée du succès de cette vague orange : "Un grand merci pour tout ce soutien, de la part des marins-sauveteurs de l'Aquarius à bord de nos canots de sauvetage depuis le Vieux Port de Marseille !" ​​​​


Devoir d'assistance


Sophie Beau, la directrice générale de SOS Mediterranée France en appelle aux citoyens pour permettre à l'ONG de poursuivre sa mission: "C'est parti ! "Nous rappelons que l’inaction des États est criminelle. Nous en appelons à sauver le devoir d'assistance. Nous ne doutons pas du sursaut citoyen". 
Bien que la manifestation se veuille "apolitique", plusieurs élus se sont joints au cortège orange comme le leader de la France Insoumise Jean-Luc Mélenchon : "Marseille à l’appel de @SOSMedFrance pour demander que la France accorde un pavillon à l’Aquarius afin qu’il puisse poursuivre ses missions de sauvetage en mer". 
Le conseiller départemental PS Benoit Payan a salué l'engagement de milliers de citoyens. "Des milliers de Marseillais se mobilisent pour exiger un pavillon pour l’Aquarius ! Une vague orange envahit le vieux port. La solidarité et l’hospitalité c’est notre histoire, ce sont nos valeurs !"
Le mouvement baptisé était relayé par de nombreuses associations dans une trentaine de villes de France et d'Europe. 


Garde à vue prolongée


La manifestation intervient au lendemain l'action de militants d'extrême-droite de Génération Identitaire au siège de SOS Méditerranée. La garde à vue des 22 militants interpellés a été prolongée de 24 heures, a annoncé le parquet.
"L'enquête se poursuit" pour "violences en réunion", "séquestration", "participation à un groupement en vue de commettre des violences" et "enregistrement et diffusion d'images violentes", a précisé le procureur de Marseille Xavier Tarabeux.

Reportage de Mélanie Frey et Sylvie Garat : 
(Intervenant ; Frédéric Penard Directeur des opérations de SOS Méditerranée)

Sur le même sujet

Les évacués de la rue d'Aubagne

Les + Lus