Marseille : 61.000 spectateurs pour le match OM-Metz, les familles à l'assaut du stade Vélodrome

Publié le Mis à jour le
Écrit par Emilie Mechenin
Toute première fois au stade Vélodrome pour Célio et Asaël, jeunes supporters venus en famille.
Toute première fois au stade Vélodrome pour Célio et Asaël, jeunes supporters venus en famille. © Emilie Méchenin / FTV

Un match des olympiens un dimanche après-midi, c'est une occasion immanquable pour les enfants. Accompagnés de leurs parents, ils étaient nombreux à attendre devant le stade pour soutenir leur équipe favorite. Nous sommes allés à la rencontre de ces supporters en herbe, qui ont donné de la voix.

Si demain les enfants retournent à l'école, sur les marches du stade Vélodrome personne ne pense à la rentrée ce dimanche 7 novembre. Cet après-midi, les plus petits n'ont qu'une chose en tête : le match de l'OM contre Metz

Pour la 13ème journée de Ligue 1, la rencontre a commencé à 13 heures. Ce qui a permis aux familles de venir en nombre soutenir les olympiens. 

Des billets moins chers pour les enfants

"Nous venons de la Drome, un match en après-midi c'est l'idéal. Ça nous permet de ne pas rentrer trop tard ", explique Jérome. 

Pour ses deux fils, c'est une grande première. Ils n'avaient jamais vu le stade, mais ils ont un pronostic : "2-0 pour Marseille". Ce sera finalement un match nul. 

S'il y a autant de familles ce dimanche 7 novembre, c'est aussi parce que les parents n'ont payé que 10 euros le billet des enfants.  

"Ils s'en souviendront toute leur vie"

Au milieu de la foule, on entend chanter une jeune équipe de foot. C'est celle de l'AS Rognac venue supporter les olympiens. Les enfants sont bien décidés à se faire entendre, menés par Lenny, leur capitaine âgé de 9 ans. 

Pour lui, une seule équipe compte: l'OM évidemment."On a les meilleurs supporters, les meilleurs joueurs et on a gagné la Champions League", énumère-t-il fièrement. 

Amusé, leur entraineur Anthony explique l'importance d'une telle journée "pour travailler la cohésion d'équipe et pour leur créer des souvenirs à vie". 

Payet, joueur préféré des petits

Certains sont même venus de très loin. Isham n'a pas hésité à faire la route en famille, depuis Clermont-Ferrand. 

Dans ses bras, Inaya, quatre ans, porte déjà son maillot de l'OM. Le papa est très fier de lui faire découvrir le Vélodrome : "Il faut qu'elle prenne la température d'un vrai stade." 

Si les hommes de Jorge Sampaoli n'ont pas gagné le match, la ferveur des petits supporters n'est pas prête de s'éteindre.

Et bonne nouvelle pour Dimitri Payet. C'est lui le joueur préféré des plus jeunes. 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.