Marseille : à quoi vont servir les 650 millions débloqués pour la rénovation des quartiers

La ministre chargée de la Ville Nadia Hai a signé un protocole d'engagement de 650 millions d'euros mercredi 16 mars à Marseille. Une enveloppe destinée à la rénovation urbaine de 14 quartiers prioritaires.

Le maire de Marseille Benoît Payan a signé mercredi 16 mars le protocole sur la rénovation urbaine à Marseille avec Nadia Hai, ministre déléguée chargée de la ville et Martine Vassal, présidente de la Métropole. Un engagement écrit de 650 millions d'euros très attendu depuis l'annonce du plan "Marseille en grand" en septembre 2021 par Emmanuel Macron.

"C’est un engagement historique et inédit qui permettra de recoudre notre ville et de rendre leur dignité aux Marseillaises et aux Marseillais des quartiers trop longtemps oubliés, a déclaré Benoît Payan. Après le milliard obtenu pour le grand plan de rénovation des écoles, nous continuons de mobiliser toutes les forces disponibles pour Marseille."

Dans le détail, l'Agence nationale pour la rénovation urbaine (Anru) va débloquer 650 millions d'euros. A cela s'ajoutent 112 millions d'euros (14 millions d’euros mobilisés par an pendant huit ans) de l'Agence nationale de l’habitat (Anah), pour un total de 762 millions d'euros. 

14 quartiers prioritaires

Cette enveloppe a pour but de traiter, dans un premier temps, les 14 quartiers prioritaires marseillais inscrits dans le nouveau programme de renouvellement urbain (NPNRU). A savoir : "la création de nouveaux logements, la réhabilitation des logements privés dégradés et la création de nouveaux équipements de services publics, de parcs, de jardins et d’espaces sportifs", détaille la ville.

Sur le montant global, 50 millions d’euros sont destinés aux projets de La Cabucelle-Les Crottes et de Campagne Lévêque. Ils doivent être présentés à l'automne en comité national d’engagement (CNE) de l’Anru, passage obligatoire pour déclencher les fonds. Autres territoires concernés : Air Bel (11e arrondissement) ou encore La Busserine (14e arrondissement) et le parc Corot (13e).

Pour La Castellane (15e, 16e), 117 millions d’euros vont être alloués, 48 millions pour Kallisté (15e) ainsi que 35 millions pour la Savine (15e) et Frais Vallon/La Rose (13e).

Enfin, 196 millions d’euros doivent être engagés pour rénover les quartiers du centre-ville.

Démolitions et rénovations

Ces financements doivent permettre la démolition de "plus de 2.650 logements sociaux et la construction d’autant de logements sociaux neufs pour l’essentiel dans d’autres quartiers", développe le ministère de la Ville. Ainsi que "la rénovation de près de 2.300 logements sociaux et le recyclage de près de 1.100 logements privés dégradés". 

La rénovation ou la construction de "28 équipements et le traitement des aménagements pour rendre les espaces publics plus agréables et plus verts" est également prévue. 

Dans un communiqué, la Ville promet des "améliorations concrètes et visibles" pour le quotidien des Marseillais.

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Provence-Alpes-Côte d'Azur
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité