Marseille : après plus de trois ans d'absence, le marché est de retour à la Plaine

Publié le
Écrit par Margaid Quioc

Le marché emblématique du centre-ville de Marseille est de retour à la Plaine après plus de trois ans d'absence. Les forains avaient été déplacés sur d'autres marchés le temps de la requalification de la place, achevée en 2021.

" Tout à cinq euros !" A peine de retour, c'est déjà la foire aux bons prix sur le marché de la Plaine. Après trois ans et demi d'absence due aux travaux réalisés sur la place, les étals sont de retour place Jean-Jaurès, pour le plus grand bonheur de ses clients et clientes.

Ils étaient nombreux et impatients de fouiller dans les grands bacs remplis de vêtements et objets divers qui font la réputation du marché. Ici, on vient pour l'ambiance et les bonnes affaires.

Certains habitants du quartier n'ont pas hésité à manifester (au sens propre) leur joie de voir le retour des forains. Ils ont défilé en chantant entre les étals.

"J'avais le cœur qui battait en arrivant sur la place, confie une habitante du quartier, un peu émue. C'est la vie qui revient !"

Après plusieurs années déplacés sur un autre marché de la ville, ce couple de forains, qui vend des vêtements pour femmes, retrouve aussi la Plaine avec bonheur. "Nos clientes de la Plaine, ça fait 4 ans que je ne les ai pas vues. On est vraiment content !"

"On est de retour chez nous"

Un peu plus loin, un forain donne de la voix pour attirer le chaland sur son stand de chaussure. "On a du cuir ce matin ! ".

Lui aussi semble heureux d'être de retour. "On a souffert, mais maintenant on est béni, on est de retour chez nous."

Selon lui, les commerçants historiques sont tous de retour. "Chacun a retrouvé sa place dans de bonne conditions. Tout le monde est sage !", assure le marchand de chaussures.

La rénovation de la place Jean-Jaurès et le déménagement provisoire du marché avaient en effet provoqué une mobilisation d'opposants au projet. Ces derniers redoutaient une "gentrification" du quartier.

Aujourd'hui, premier jour du retour du marché, la Plaine ne semble pas avoir perdu son âme.