Marseille : la boule bleue, ou la réussite d'une entreprise familiale

Le boule bleue, c'est "la vraie boule de Marseille" depuis 1904 tient à préciser l'entreprise familiale. Quatre générations se sont succédées, renouvelant à chaque époque la petite sphère pour lui faire tenir le haut du pavé, ou plutôt... du terrain.

La légendaire "boule bleue" de Marseille
La légendaire "boule bleue" de Marseille © Photo Emmanuel Zini/France3Provence
C'est la star des terrains de boules. "La boule bleue", lancée en 1904 à Marseille, est restée dans la famille fondatrice. 
Lorsqu'elle arrive dans les ateliers du lacydon, la boule de pétanque est déjà usinée. 
Il lui reste à se customiser, prendre son allure plus personnelle, grâce à la dextérité des gens de l'atelier.
Le client peut être fier d'apposer son prénom entre les striages, qui ont aussi la fonction utile d'éviter qu'elle ne glisse des mains.
 

Du cuivre à l'acier

Après cela, les boules bleues sont envoyées, comme pointées, au four, à une température de 960 degrés. Une étape nécessaire pour les durcir.
A leur sortie, les boules ne sont pas encore bleues. Et si elles sont en acier, elles ne l'ont pas non plus toujours été. 
A leur création au début du siècle, elles étaient en cuivre. Puis elles sont passées en bronze... Pour revêtir finalement une peau d'acier en 1947. 
Chaque génération a respecté la tradition, tout en la faisant évoluer. Comme la boule rose proposée comme un collector.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
tradition sorties et loisirs pétanque sport