VIDEO. Marseille-Cassis 2022 : retrouvez les temps forts qui ont marqué la course

Publié le Mis à jour le
Écrit par Sidonie Canetto .

Une demande en mariage, la victoire de Chahdi et Andualem, un chaleur inhabituelle... Revivez ici les temps forts de la 43e édition de la course Marseille-Cassis.

Pour la 43e édition de Marseille-Cassis, retrouvez ici les temps forts de la course mythique. Présentes sur tout le parcours à pied, à moto ou en hélicoptère, nos équipes vous font revivre les trois heures de direct.

Au programme : le départ des 20 000 coureurs, le passage difficile du col de la Gineste, l'arrivée après 20 km de course et bien sûr l'ambiance festive. 

Et si vous avez participé, cliquez ici pour revivre votre arrivée sur la ligne. 

Le top départ devant le stade vélodrome

L'image est toujours aussi impressionnante, édition après édition. 2000 coureurs ont pris le départ à 9 heures devant le stade vélodrome.

Les coureurs d'élite du "plateau" se sont élancés les premiers. Cette édition marquait le retour des internationaux après une édition 2021 marquée par la crise sanitaire.

La masse des participants est partie dans la foulée. Parmi elles et eux, des coureurs venus pour le défi sportif. Mais aussi parfois pour vivre une aventure collective, comme ce groupe d'amis entourant Christelle, atteinte de la maladie de charcot.

Elle a participé à la course en fauteuil roulant, poussée à tour de rôle par ses amis.

Deux français sur le podium de la course hommes

Hassan Chahdi s'est imposé en 1h00 et 44 secondes. Il a passé en tête le col de la Gineste et ensuite géré sa course pour couper le premier la ligne d'arrivée. 

"Il y avait un bon plateau, on est partis très vite", analyse le vainqueur. "C'était une course d'écrémage, dans la montée de la Gineste les coureurs ont craqué les uns après les autres."

Hassan Chahdi s'est imposé devant l'éthiopien Teresa Nyakora en 1h01 et 30 secondes et le vainqueur de l'année dernière, Félix Bour.

Trois Français se sont classés dans les cinq premières place. Nicolas Navarro est arrivé cinquième en 1h03 et 26 secondes. "Une bonne chose pour les JO de Paris 2024", a commenté le licencié de la SCO Sainte-Marguerite à Marseille.

Doublé éthiopien chez les femmes

Les trois premières femmes sont arrivées dans un mouchoir de poche. L'Ethiopie remporte le doublé. Addissie Mislenew Andualem arrive en tête avec 1h08 et 48 secondes, suivie de Betelihem Afenigus en 1h08 et 57 secondes.

La française Mekdes Woldu est arrivée en troisième position en 1h09. Comme beaucoup de coureuses et coureurs, elle a souffert d'une chaleur inhabituelle pour cette fin octobre. Le thermomètre est monté jusqu'à 24 degré à la mi-journée.

"C'était difficile", a confié l'athlète sur la ligne d'arrivée. "J'ai tout donné. Quand on court, faut pas lâcher, pas calculer les autres athlètes. C'est ce que j'ai fait aujourd'hui."

Une demande en mariage... sur la ligne d'arrivée

Quoi de plus romantique pour terminer une course qu'une demande en mariage ? A peine arrivé en 1h43 et 54 secondes, Anthony a demandé à sa compagne Anne-Laure si elle voulait devenir sa femme. Elle a accepté, devant nos caméras.

Pour revivre la course dans son intégralité, retrouvez ici notre replay de cette 43e édition du Marseille-Cassis.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité