Retraites: rassemblement à Marseille contre le recours au 49-3

"49-3 ou pas, on n'en veut pas": des opposants à la réforme des retraites ont manifesté mardi à Marseille contre l'adoption sans vote du projet de loi en première lecture à l'Assemblée nationale, prévue dans la soirée.
 

Près de 400 personnes se sont rassemblées devant la préfecture de Marseille.
Près de 400 personnes se sont rassemblées devant la préfecture de Marseille. © Pauline Guigou / FTV
Dans la cité phocéenne, le cortège a rassemblé plusieurs milliers d'opposants à la réforme ont défilé dans la matinée, dont le secrétaire général de la CGT Philippe Martinez. "Personne n'est fatigué et rien n'est terminé!", a-t-il lancé en tête de cortège.

"Coronavirus, la fièvre monte à 49-3", "on ira jusqu'au retrait", "grèves, blocages, Macron dégage", "les jeunes dans les galères, les vieux dans la misère, de cette société-là, on n'en veut pas", entendait-on comme slogans.

"C'est une disposition qui permet d'éviter tout débat. Le gouvernement s'empêtre dans ces explications", a indiqué Alain Combat, du syndicat FO.

L'intersyndicale avait programmé une journée d'action le 31 mars mais a décidé en urgence d'une autre manifestation ce mardi pour réagir à l'utilisation de l'article 49-3 de la Constitution qui permet au gouvernement de faire adopter le texte sans vote, sauf s'il est renversé par une motion de censure.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique mouvement social économie social retraites