Marseille : des habitants s'inquiètent de la pose de panneaux photovoltaïques sur un réservoir d'eau potable

L’association "Le poumon vert de Saint-Mitre" s'oppose à un projet de panneaux photovoltaïques flottants sur une réserve qui alimente une partie du nord de la ville en eau potable.

Du plastique dans la retenue d’eau du Vallon Dol, dans le 14e arrondissement de Marseille, c'est ce que craint cette association, qui s'oppose à un projet expérimental. EDF et le Canal de Marseille souhaitent installer des panneaux photovoltaïques, équipés de flotteurs en plastique sur cette réserve qui alimente une partie du nord de la ville en eau potable.

Une première en France

"Nous ne sommes pas contre le photovoltaïque mais le problème, c'est une première en France, c'est que ces panneaux vont être directement sur l'eau et il va y avoir 450 tonnes de plastiques sur l'eau qui est destinée à la consommation des Marseillais", a expliqué Hélène Jean,
membre du Poumon vert de Saint Mitre, à nos journalistes Loïc Hebbache et Marie-Agnès Peleran. "Nous ne voulons pas que les Marseillais servent de cobayes", ajoute-t-elle.

Les habitants veulent être rassurés par les promoteurs du projet. "On imagine bien ces plastiques à demeure pendant 10, 20 ou 30 ans, avec le soleil, le vent, ce que ça va donner, c'est expérimental et c'est ça qui nous gêne beaucoup", s'inquiète Isabelle Corona, une autre opposante.

L'Agence Régionale de Santé (ARS) a demandé des garanties sur le choix des matériaux, c'est elle qui rendra son expertise à la préfecture pour qu'elle donne, ou non, son feu vert au projet. 

300.000 Marseillais concernés

Christine Juste, adjointe au maire déléguée à l'environnement, tient à assurer que la collectivité sera vigilante : "tout se fera dans l'intérêt du bien commun, surtout avec la crise que nous connaissons sur l'eau". 

300.000 Marseillais des 12, 13 et 14e arrondissementssont concernés par ce projet, ainsi qu'une partie des 15e et 16e.



L'actualité "Environnement" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Provence-Alpes-Côte d'Azur
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité