Marseille : des rats envahissent une école du 12e arrondissement

Publié le

Des rats ont élu pour domicile l'école élémentaire de Montolivet, dans le 12e arrondissement de Marseille. Alors que la mairie prévoit d'entreprendre des travaux pour rétablir la situation, des parents d'élèves montent au créneau et comptent enlever leurs enfants de l'école, ce jeudi et vendredi, afin que l'établissement puisse être fermé.

La semaine dernière, des rats ont fait leur apparition en nombre au sein de l'école Montolivet, dans le 12e arrondissement de Marseille. 

"Les rats se promènent dans les classes, la cantine. Ma fille m'a fait trop de la peine. Elle n'a pas voulu aller aux toilettes de la journée, parce qu'elle a peur de croiser des rats. Il y a un trou au plafond dans les toilettes, ils passent par là", dénonce une mère d'élève.

Un problème d'hygiène

Ces nuisibles entraînent également un problème d'hygiène et de santé pour cette mère. "Les rats peuvent se mettre dans les sacs à dos des enfants. C'est contagieux", affirme-t-elle.

Les élèves ne peuvent plus manger dans le réfectoire. Ces petites bêtes ont été vues là-bas pour la première fois et se seraient installées . "Ils mangent des repas froids, dans un chalet à côté et dans la salle des professeurs", ajoute cette mère d'élèves.

Le personnel du réfectoire, en signe de protestation, sera en grève ce jeudi midi. Les parents devront donc s'organiser pour récupérer leurs enfants sur la pause du midi.

Un traumatisme pour les enfants

Les parents se plaignent que leurs enfants ont peur en allant à l'école. "Pendant les heures de cours, on voit passer les rats. Les enfants en parlent. La maîtresse est alors obligée de prendre 30 minutes pour les rassurer et leur dire de ne pas s'en approcher", explique Célia Ruiz, présidente de l'Association indépendante des parents d'élèves et Mouvement départemental des parents d'élèves des Bouches-du-Rhône.

Les rongeurs seraient apparus, selon Célia Ruiz, après la kermesse de l'école, le 21 octobre. "D'habitude, les poubelles sont sorties sur le parvis. Là, elles n'ont pas été ramassées. Ça a attiré tous les rats du quartier", ajoute-t-elle.

Au lendemain du signalement, la mairie a envoyé un agent. Elle affirme avoir installé des pièges à glue. Une mère d'élève prétend pourtant le contraire, que ces pièges ont été posés uniquement hier.

La mairie s'engage à respecter un "protocole hygiène" de cinq semaines, où "la surveillance sera accrue". Aicha Guedjali, conseillère municipale déléguée à l'insalubrité et les nuisibles, précise que "la mairie a prévu d'entreprendre des travaux au niveau du plafond, de reboucher les trous et d'installer des grilles d'aération".

Les parents mobilisés

Pour les parents d'élèves, cela n'est pas suffisant. "Un parent nous a confirmé que la mairie disposait de dératiseurs beaucoup plus puissants, mais ne peuvent pas l'utiliser s'il y a du monde à l'intérieur de l'établissement", détaille Célia Ruiz.

D'autant que la mairie, pour elle, ne semble pas prendre le problème au sérieux. Parmi le peu de réponses qu'elle a pu recevoir, elle affirme qu'on lui a répondu : "À Marseille, des rats, il y en a partout des rats."

Elle prévoit alors de mobiliser le maximum de parents de ne pas mettre leurs enfants à l'école, ce jeudi et vendredi, afin que la mairie soit contrainte de fermer l'établissement pendant deux jours.

Une demande de la directrice de l'établissement aurait été faite en ce sens.

Contactés, l'Inspection d'académie Aix-Marseille et la mairie de Marseille doivent nous fournir des compléments d'informations à ce sujet.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité