Cet article date de plus de 3 ans

Marseille : l'Evêché, mythique hôtel de police, déménagera d'ici 2028

L'Evêché à Marseille, c'est un peu comme le 36 quai des Orfèvres à Paris. A la fois hôtel de police et mythe. L'Evêché est le symbole d'une ville qui a été la capitale du crime organisé et qui continue à briller par "sa forte activité policière", dirons-nous. L'institution va déménager.
L'Evêché : drôle de nom pour un hôtel de police, lieu où l'on ne prie pas tellement a priori. L'Evêché était la résidence des évêques de Marseille. Depuis 1908, le bâtiment est la résidence des policiers. Le vieil immeuble n'étant plus aux normes, il se dit qu'un déménagement se déroulerait en 2028, délai ultime pour rejoindre le quartier Saint-Pierre.    
 

Marseille, capitale du crime organisé


Pas de quoi se vanter mais de grands bandits ont défilé à l'Evêché : Gaëtan Zampa, les frères Guerini, Francis le Belge, Jacky-Le-Mat... d'authentiques personnages de romans policiers. Ils se sont assis sur une étrange chaise pour se faire tirer le portrait. L'étrange chaise est là depuis 60 ans. C'est là que les personnes gardées à vue s'assoient encore aujourd'hui, leur nom affiché sous le menton, pour une petite série de portraits.
 

Alors le lieu a beau être pétri de souvenirs, il est désormais trop vieux et trop petit. Le budget Travaux a été supprimé. Des bâches protègent les murs extérieurs pour éviter les chutes de pierres... L'Evêché doit déménager, dans un lieu ultra moderne qui n'existe pas encore, en 2028 au plus tard.

Le reportage de Jean-Louis Boudart, Alban Poitevin Gwenhaelle Lorant et Maïa Boissonnet :
 Intervenant du reportage :
Georges Gaspérini, ancien commissaire de police
  
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
police société sécurité histoire patrimoine