Marseille : L'église Saint-Nicolas-de-Myre en détresse, sa rénovation est urgente

L'église Saint Nicolas de Myre à Marseille, fait appel aux dons pour rénover son édifice. / © Paul Géli
L'église Saint Nicolas de Myre à Marseille, fait appel aux dons pour rénover son édifice. / © Paul Géli

Elle est peu connue des Marseillais, pourtant cette église orientale est un petit trésor. Laissée pour compte du grand loto du patrimoine, cet édifice historique est dans un état critique. Sa rénovation devient urgente. Comme lui, nombreux sont les monuments en détresse dans la région.

Par Paul Geli

Le territoire provençal est riche en joyaux architecturaux. A Marseille, caché parmi les façades de la rue Edmond Rostand, la première église orientale d'Europe regorge de trésors.

Pourtant, ses feuilles d'or ne resplendissent plus comme en 1821, sa date de construction. L'édifice melkite voit aujourd'hui ses somptueuses tapisseries abimées par le temps, et ses dorures ternies par l'oxydation.
 

La charpente fragilisée, les murs fissurés


Les siècles ont marqué les meubles du bâtiment, et l'humidité a fragilisé la toiture, puis fissuré les parois. Des pans de murs entiers s'effritent et menacent de céder.

A cause de multiples dégâts des eaux à répétition, le carrelage se décolle et dévoile un trou béant sous les pieds des fidèles.
 

Un appel aux dons


La paroisse de Saint-Nicolas-de-Myre est aujourd'hui impuissante face à la dégradation de son monument.

Le père Antoine Forget tire la sonnette d'alarme et lance un appel aux dons pour financer sa restauration.

Avec la fondation du Patrimoine, il ouvre une souscription pour récolter les fonds nécessaires à la réhabilitation de ce lieu historique. Dès le mois de septembre, les premiers travaux devraient commencer à l'arrière du bâtiment, lançant ainsi un chantier colossal de plusieurs mois.

 

Eglise Saint Nicolas du Myre à Marseille: la restauration devient urgente.

 

238 000 euros de travaux


Coût total des travaux: 238 000 euros. Pour restaurer les peintures et renforcer les murs, la Drac (Direction Régionale des Affaires Culturelles) met aussi la main au portefeuille. Elle finance 40% de l'opération, une contribution précieuse pour la paroisse.

Les peintures et ornements devraient être restaurés à l'identique, et le carrelage devrait être changé. Le chantier comprendra également une rénovation de la chaire et du reliquaire, dont le bois est actuellement altéré.

Pour découvrir cette église vieille de plusieurs siècles et se rendre compte de l'ampleur des dégradations, un reportage de Valérie Chénine et Paul Géli:
 
La restauration de l'église Saint Nicolas de Myre de Marseille est urgente
La restauration de l'église Saint Nicolas de Myre de Marseille est urgente



Comment aider ?


La fondation du patrimoine a ouvert une cagnotte en ligne, pour recueillir les dons de particuliers ou professionnels.

Actuellement, la cagnotte a récolté 200 euros, soit 1% de son objectif total.
 

172 monuments en détresse dans la région


Comme l'église de Saint-Nicolas-de-Myre, nombreux sont les monuments historiques laissés pour compte du grand loto du patrimoine, et dont  la rénovation devient urgente.

En juin dans le Vaucluse (84), une partie du toit de l'église paroissiale de Sault s'effondrait en pleine messe de Pentecôte, lors des cérémonies de communion.

Les fidèles avaient dû être évacués sur la place du village afin de terminer l'office. Des travaux ont depuis débuté sur la toiture.

Sur son site Internet, la Fondation du Patrimoine recense 172 projets de levées de fonds pour réhabiliter des bâtiments historiques, rien qu'en PACA.

 

 

De l'abbaye de Sénanque à l'église Saint Joseph


Parmi ces souscriptions, on compte l'Abbaye de Sénanque à Gordes dans le Vaucluse (84), mais également la Bastide Marin à La Ciotat, la Chapelle Saint-Martin et Tour de Guet à Cotignac dans le Var (83), ou encore le marégraphe de Marseille.

Le diocèse de Marseille rappelle que plusieurs chantiers sont également en cours à Marseille, comme sur l'église Saint Joseph de la rue Paradis, qui ne sera rouverte qu'en 2020, après des travaux estimés à près de 3 millions d'euros.




 

A lire aussi

Sur le même sujet

Expédition au large de l'Amazone

Les + Lus