Marseille : une famille et des employés d'une boulangerie intoxiqués au monoxyde de carbone

Dimanche soir, quatre membres d'une famille ont été intoxiqués au monoxyde de carbone à cause d'une chaudière défectueuse. Plus tard dans la nuit, deux employés d'une boulangerie ont aussi été victimes de nausées et de maux de tête.


Dimanche soir, il est environ 20H30, lorsqu'une vingtaine de marins-pompiers arrivent à la résidence de La Cravache, boulevard Michelet, dans le 9e arrondissement de Marseille. Le médecin du Bataillon, présent sur place, constate que les quatre membres d'une même famille ont été intoxiqués au monoxyde de carbone : un homme de 55 ans, sa femme de 43 ans et leurs deux filles de 6 et 8 ans.

Ils se plaignaient de nausées et de maux de tête. Le taux de monoxyde de carbone dans le sang a révélé une intoxication, Ils ont été transportés au caisson hyperbare de l'hôpital Sainte-Marguerite.

Sur ce type d'intervention, le bataillon des marins-pompiers fait appel à GRDF pour contrôler les installations. La cause de cette intoxication serait due à une chaudière à gaz défectueuse.

Dans la nuit de dimanche à lundi, vers 4H00 du matin, le bataillon est intervenu une nouvelle fois sur une intoxication au monoxyde de carbone.
Dans une boulangerie du quartier de Saint-Jean-du-Désert (12e), deux employés, deux hommes de 24 et 42 ans, souffraient de nausées et de céphalées. Ils ont été pris en charge et transportés à l'hôpital de la Timone. Le four à gaz de la boulangerie serait à l'origine de cette intoxication.
Autre conséquence, les onze employés de la boulangerie ont été mis, provisoirement, en chômage technique.

Le monoxyde de carbone est un gaz mortel, il est sans odeur. Il se fixe sur les globules rouges et entraîne l'asphyxie. Les marins-pompiers rappellent qu'il est nécessaire de faire contrôler par un professionnel, tous les appareils à combustion chaque année.