Marseille : le violeur d'une jeune femme de 20 ans recherché depuis 2017, arrêté grâce à son ADN

Un homme se présentant comme rappeur a été arrêté et placé en garde à vue. Il est l'auteur présumé du viol d'une jeune Suédoise à Marseille un soir de Noël en 2017.

Le service d'identité judiciaire de la police scientifique est chargé des prélévements en vue de recherches ADN
Le service d'identité judiciaire de la police scientifique est chargé des prélévements en vue de recherches ADN © Alexandre MARCHI//MAXPPP

Les faits remontent au 24 décembre 2017. Une jeune femme âgée de 20 ans, venant de Suède était en visite familiale à Marseille. Son chemin a croisé celui d'un homme qui l'a violé.

"Lors de l’examen médical il était relevé des traces de coups, ecchymoses ainsi qu’une trace de sperme sur le corps de la jeune femme. Cette trace ADN était transmise au fichier national des empreintes génétiques," précise Dominique Laurens, procureure de la République de Marseille.

C'est cet échantillon ADN qui a permis d'identifier l'accusé, trois ans après les faits. Le parquet précise que cette personne est un rappeur, mais refuse de donner son identité. Cet homme se présentait en effet sur les réseaux sociaux sous son nom de musicien de musique rap. La vicitme avait d'ailleurs identifié son agresseur grâce aux réseaux sociaux.

Un contrôle à la frontière espagnole

Les enquêteurs le recherchaient sans succès jusqu’au 2 mars de cette année, où il était contrôlé à la frontière espagnole. L'homme a nié les faits.

C'est donc la comparaison effectuée au niveau de son ADN qui a pu confirmer l’identification du sperme retrouvé sur le corps de la jeune femme comme étant le sien. Le mis en cause a été déféré dans le cadre d’une information judiciaire.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice société