• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Marseille : le ministre Gérard Collomb en visite nocturne dans les quartiers nord

Après une rencontre avec les fonctionnaires de police, le ministre de l’Intérieur Gérard Collomb a fait un tour en voiture de la Bac cité de la Busserine. / © BERTRAND LANGLOIS / AFP
Après une rencontre avec les fonctionnaires de police, le ministre de l’Intérieur Gérard Collomb a fait un tour en voiture de la Bac cité de la Busserine. / © BERTRAND LANGLOIS / AFP

Trois jours après l'opération commando de la Busserine, le ministre de l'Intérieur a fait une visite éclair ce jeudi soir à Marseille pour apporter son soutien aux policiers. Et promettre que l'Etat de droit "doit régner partout".

Par GG avec AFP

Le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb a rendu visite aux policiers qui intrviennent dans des quartiers Nord de Marseille, ce jeudi soir.
Une visite éclair avant son déplacement aujourd'hui dans le Var, pour apporter son soutien aux fonctionnaires et promettre de faire "régner l'Etat de droit dans tous les quartiers". Cette visite surprise et nocturne intervient trois jours après l'irruption d'un commando armé dans la cité de la Busserine.
"L'Etat de droit doit régner partout, je veux saluer le sang-froid de la police", a déclaré Gérard Collomb, lors de sa visite au commissariat du secteur nord, suivi d'un tour, en voiture de la Bac, dans la cité de la Busserine

Inadmissible

C'est en ces termes que le ministre de l'Intérieur a qualifié l'irruption lundi du commando composée d'une dizaine d'hommes armés de kalachnikov, et l'enlèvement (non encore certain) d'un  homme.
"Nous allons réagir et montrer que partout force reste à la loi", a-t-il poursuivi.  Le ministre a promis des renforts de police, et de détacher une unité de CRS supplémentaire, après avoir participé à une réunion avec le préfet de région et des responsables policiers.

Je pense aux mères qui auraient pu être victimes de ces tirs. Je demande à la population d'être derrière les policiers. Marseille est une ville qui a un grand avenir à condition que l'on vienne à bout de ces phénomènes de bande"


a encore ajouté M. Collomb. 
Au lendemain de l'incursion d'hommes armés cité de la Busserine, le syndicat de police Alliance expliquait que les fonctionnaires n'étaient pas préparés à contrer ce type d'opération commando, dénoncant entre autres, du matériel vétuste.

Ecoutez en intgralité l'intervention devant la presse du ministre de l'Intérieur Gérard Collomb. Propos recueillis par Jean-Manuel Bertrand et Valérie Bour.


Sur le même sujet

L'absence de Tarantino au festival de Cannes 2019 (06)

Les + Lus