Marseille : nouvel album pour le rappeur l’Algérino

Le rappeur marseillais l’Algérino a sorti ce vendredi 18 juin, son dernier album "Moonlight". Pour ce nouveau projet musical, il a collaboré avec plusieurs artistes de la cité phocéenne. Rencontre dans sa cité d’enfance La Savine (15ème arrondissement de Marseille).

Interview de l'Algérino dans sa cité d'enfance, La Savine à Marseille. Le rappeur a sorti son nouvel album, Moonlight le vendredi 18 juin dernier.
Interview de l'Algérino dans sa cité d'enfance, La Savine à Marseille. Le rappeur a sorti son nouvel album, Moonlight le vendredi 18 juin dernier. © Pauline Guigou / / FTV

« 100 % de l’Algérino et de Samir (de son vraiprénom) est dans cet album », confie le rappeur marseillais.

"Moonlight", est le neuvième album de sa longue carrière, commencée aux débuts des années 2000.

De parents algériens originaires de Khenchela (au nord-est de l'Algérie), l’Algerino a grandi à la cité La Savine (15e) dans les quartiers nord de Marseille

Habitué à sortir des tubes de l’été, il mélange certains morceaux entrainants et d’autres plus posés, plus calmes. 

Un premier clip

Comme un avant-goût de cet album, l’artiste a publié sur son compte YouTube le clip Sapapaya, deuxième titre du projet. Mis en ligne le 14 mai 2021, la vidéo a été visionnée plus de 14 millions de fois sur cette plateforme internet. Tout au long des cinq minutes, un drone survole plusieurs lieux emblématiques de la ville, comme le parc du Pharo ou la basilique de Notre-Dame de la Garde.

Dans le clip, Les rappeurs marseillais Jul et SCH chantent des couplets dans un casino de jeux et autour d’une piscine.

Comme souvent, l’Algérino prend du plaisir a scénariser ses clips, un peu comme des courts-métrages. Dans celui-ci, il joue le rôle du maire de Marseille.

Face caméra, il confie l’importance qu’il donne à cette partie de son travail « Je ne m’exprime pas beaucoup dans les médias donc j’aime bien montrer mon univers dans mes clips. C’est pour ça que je scénarise et que je mets des petites intros. Selon moi, mes clips sont mes meilleures vitrines ».

Rassemblement des rappeurs marseillais

"Moonlight", est composé de vingt titres dont neufs featurings. Parmi les rappeurs présents dans cet album, plusieurs sont originaires de la cité phocéenne : Jul, Alonzo, SCH et Soprano.

Il s’est inspiré des collaborations d’anciens rappeurs de Marseille pour améliorer ses morceaux.

En août 2020, il a fait partie du projet 13 organisé. Un énorme succès musical réalisé par un ensemble de rappeurs marseillais, avec le clip Bande Organisée, qui a été visionné 316 millions de fois sur YouTube.

 « On se régalait à se retrouver tous ensemble à faire un clip. Il y avait même plus de tournage en fait », ajoute l’Algérino en souriant, devant un bâtiment de La Savine.

Un exemple dans les quartiers nord de Marseille

« On est fier, c’est un petit du quartier », s’exprime Ali rappeur du groupe marseillais B-Vice. Pour cette interview, l’Algérino nous a donné rendez-vous dans son quartier d’enfance La Savine. A peine arrivé sur les lieux, plusieurs enfants se dirigent vers lui en rigolant et en lui demandant des photos.

« Vous savez qu’à leur âge (entre 5 et 8 ans environ) ils le  connaissent déjà, ils chantent ses musiques, c’est notre star » annonce une mère de famille en souriant.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
musique culture paca