Marseille : réservation désormais obligatoire pour se baigner dans deux calanques cet été

Publié le
Écrit par Pauline Guigou avec AFP

Le Parc National des Calanques a ouvert jeudi son site de réservation. Victimes de leur succès, et de l'érosion, deux calanques ne seront accessibles qu'après avoir réservé sur internet, pour 400 personnes par jour.

Cela fait plus d'un an que les Marseillais en entendent parler, c'est chose faite : à partir de jeudi, l'accès aux mythiques calanques de Sugiton et des Pierres Tombées ne se fera plus que sur réservation. Une première pour un parc naturel français. 

Un site naturel méditerranéen menacé

La raison, la sur-fréquentation estivale (environ 2.500 personnes par jour), qui nuisent à cet espace méditerranéen protégé : érosion des sols, pinède menacée avec les racines des arbres mises à nue. Sur son site, le Parc National des Calanques est sans appel : 

Si nous ne faisons rien, il y a un risque de dégradation irréversible du site, de sa biodiversité et de ses paysages.

Parc National des Calanques

Réservations, gratuites et limitées à cinq personnes par dossier

C'est pourquoi désormais la réservation pour l'accès aux calanques de Sugiton et des Pierres Tombées : les deux minuscules criques sont donc limitées à 400 visiteurs par jour, contre 2.500 habituellement au cœur de l'été, les dimanches 26 juin et 3 juillet puis tous les jours du 10 juillet au 21 août.

Les réservations peuvent se faire à compter de trois jours avant la date souhaitée et jusqu'à 18H00 la veille, sur le site ou l'application du Parc national des Calanques. Inutile donc d'improviser une balade le jour même, ou de trouver guichet sur place. 

C'est gratuit, et limité à cinq personnes par dossier. Le Parc précise que les enfants de moins de trois ne sont pas comptés. 

Des points de contrôle seront mis en place, et des agents assermentés du parc, ainsi que de la police environnementales vérifieront également les réservations. 

Enfin, les personnes qui n'auraient pas de billet seront condamnées à une amende de 68 euros.

3 millions de visiteurs par an 

Des calanques vertigineuses aux eaux cristallines, aux portes de la deuxième ville de France, la recette du succès était là depuis de nombreuses années. En 2020, trois millions de personnes ont visité les calanques.

Alors en 2021, le Parc National des Calanques avait déjà opté pour une stratégie de "démarketting" de ce site exceptionnel. 

En montrant l'envers du décor, c'est-à-dire des plages bondées, où il est impossible de se prélasser pour profiter de la beauté du site, une eau souvent froide, et difficile d'accès, le Parc avait pour objectif de mieux réguler la fréquentation des calanques. 

"On veut croire qu'une grande partie du public est sensible au fait qu'on veuille préserver le milieu", explique le Parc. 

En protégeant les sols, la faune et la flore de ce site exceptionnel, il s'agit d'éviter "un processus irréversible", alors que la "renaturation peut prendre plusieurs siècles"

Le dispositif de réservation, expérimenté cette année, est susceptible d'évoluer. Il pourrait être élargi à d'autres calanques, et même être emprunté par d'autres parcs naturels de France.