Marseille : un espoir du football tué par balle à 22 ans

Publié le

Le jeune homme visé par des tirs vendredi soir aux Arnavaux était attaquant du Aubagne FC, a annoncé son club. Il est décédé par arme à feu vendredi soir.

Il est la 32e victime par balle de l'année, dans les Bouches-du-Rhône. Dans un tweet, le Aubagne FC met un nom et un visage sur l'homicide, survenu vendredi soir près de la cité HLM Méditerranée, aux Arnavaux, dans le 14e arrondissement de Marseille.

Adel Santana Mendy, âgé de 22 ans, évoluait au poste d'attaquant au sein du club de Nationale 2. Formé à l'OM, il avait notamment joué à Andorre et en Angleterre.

Dans la soirée vendredi, le jeune footballeur a été touché par deux balles, au bassin et au flanc. Il est décédé à 23h40, des suites de ses blessures.

"Il laissera un grand vide et demeurera à jamais l'un des nôtres", a réagi son club.

La police judiciaire a été saisie de l'enquête. La victime n'était pas connue des services de police ou de justice pour des faits de stupéfiants, a indiqué à l'AFP la procureure de Marseille Dominique Laurens.

Les enquêteurs devront notamment déterminer si un véhicule retrouvé en feu peu après dans le 13e arrondissement, "possiblement en lien" avec cette affaire, selon le parquet, a été utilisé ou pas par l'auteur ou aux auteurs de cet homicide.

Avec AFP

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité