Marseille : un homme dans un état désespéré après avoir été frappé lors de sa garde-à-vue

Les faits se sont déroulés dans la nuit de lundi à mardi Un homme placé en garde-à-vue a été frappé dans sa cellule. Les faits auraient été commis par un codétenu. L'homme a été hospitalisé dans un état d'urgence absolue.

L'individu, âgé de 29 ans, avait été arrêté pour une tentative de vol avec effraction sur un bateau et rebellion par un équipage de la BAC. Il est inconnu des services de police.

L'individu est ramené au commissariat du 1er arrondissement au petit matin vers 5h30. Particulièrement agité et insultant, l'homme est placé menotté dans une cellule où se trouve déjà un gardé à vue. L'agression se serait déroulée à ce moment là pour une raison inconnue. 

Ancun des trois fonctionnaires de police présents ne semble se rendre compte de l'agression. Un peu plus tard, ils décident de séparer les deux gardés à vue. La victime semble dormir à ce moment-là. Elle est démenotté, précise-t-on de même source. 

Ce ne sera que bien plus tard vers 10h15 que l'état inconscient de la victime sera constaté. Les Marins Pompiers sont appelés. A leur arrivée, les secours tenteront de ranimer la victime sans succès.

L’homme a été transporté à l’hôpital de La Timone où il a été admis en réanimation et placé en coma artificiel. Son pronostic vital est à ce jour engagé.

Une enquête a été ouverte pour tentative d’homicide volontaire. L'inspection générale de la Police nationale (IGPN)a été saisie par le parquet d’une seconde enquête sur le fondement d’une non-assistance à personne en danger.

Le suspect, âgé de 39 ans, dont l’état a été déclaré incompatible avec la garde à vue, est actuellement hospitalisé sous contrainte

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers police société sécurité