Marseille : un véhicule fonce sur des policiers, un fonctionnaire blessé, un homme interpellé

Publié le Mis à jour le

Le policier blessé hier soir rue Longue-des-Capucins dans le 1er arrondissement a été transféré à l'hôpital européen. Une enquête est ouverte pour déterminer les conditions exactes de l'affaire. Un homme a été interpellé.

Hier soir rue Longue-des-Capucins dans le premier arrondissement de Marseille, vers 18h30, trois personnes à bord d'un véhicule léger ont foncé sur des policiers en civil de la Brigade spécialisée de terrain (BST), selon une source policière. Les individus refusaient d'obtempérer à un contrôle de police. Un agent a été percuté et blessé à la main et au genou. Il a fait usage de son arme. Il a été transporté à l'hôpital européen de Marseille. Ses collègues présents sur place n'ont pas été blessé. Il n'y avait pas de caméras de surveillance dans la rue. 

Les trois individus ont pris la fuite. Le véhicule a été abandonné. Des traces de sang retrouvées à l'intérieur. La sûreté départementale est chargée de l'enquête. La légitime défense est pour le moment retenue concernant l'usage de son arme par le policier.

Dans la nuit de vendredi à samedi, un jeune homme de 26 ans connu des services de police a été interpellé à l'hôpital de Marignane où il recevait des soins pour des blessures bénines. 

 

30 000 refus d'obtempérer par an

Selon Bruno Bartoccetti, du syndicat de l'unité SGP police, "la légitime défense ne fait aucun doute". "Nous attendons bien évidemment que l'enquête détermine les conditions exactes de cette affaire. Mais aussi qu'une sanction sévère soit prononcée à l'endroit des auteurs qui ont mis en danger la vie de ce policier", ajoute-t-il. Bruno Bartoccetti tient à rappeler que "30 000 refus d'obtempérer par an sont à déplorer dans notre pays", soit "un toutes les 15 minutes", et que "10 000 policiers sont blessés en service par an en France".