OM-Francfort, un dispositif de sécurité ultra renforcé pour un match à hauts risques

Publié le Mis à jour le
Écrit par Cassuto Karen .

Supporters allemands sous escorte policière, pas de vente de boissons alcoolisées à emporte, un dispositif exceptionnel est mis en place à Marseille à la veille d'un match classé à risque entre l'OM et Francfort en Ligue des Champions.

Plus de 8.000 supporters allemands dont 300 ultra très violents sont attendus à Marseille dès ce lundi, veille du match OM-Francfort.

La préfecture de police des Bouches-du-Rhône met en place un dispositif de sécurité ultra renforcé autour de la rencontre au stade Vélodrome le mardi 13 septembre 2022. 

Objectif : limiter les probabilités de débordements lors de ce match classé à risque par la préfecture. "Ce genre de dispositif arrive assez rarement", rapporte une source policière.

Les autorités mettent en avant plusieurs points de tensions possibles :

  • "L’Eintracht Francfort prévoit la venue de 3.300 supporters détenteurs de billets d’accès au stade et jusqu’à 5.000 autres personnes démunies de titre"
  • "Ces supporters se déplaceront à Marseille (...), une partie importante d’entre eux prévoit d’arriver à Marseille dès la veille du match"
  • "Plusieurs centaines de ces supporters sont potentiellement des ultras : lors de leurs déplacements, ces supporters affectionnent l’usage massif d’engins pyrotechniques et la formation de cortèges pour se rendre au stade (fanwalks)"
  • "La présence de groupes de supporters, arborant les couleurs de l’Eintracht Francfort aux abords du stade Orange Vélodrome avant et après la rencontre peut susciter des rivalités avec les supporters marseillais entrainant des troubles à l’ordre public"
  • "Régulièrement, à l’occasion des rencontres de football, des supporters marseillais, essaient de détecter la présence de supporters de l’équipe adverse dans le but de les affronter"
  • "La présence aux abords du stade Orange vélodrome de Marseille, de personnes se prévalant de la qualité de supporters de l’Eintracht Francfort, ou se comportant comme tels, implique des risques sérieux pour la sécurité des personnes et des biens (...)"

Escorte policière jusqu'au stade

Pour réduire les risques de débordements et d'affrontements, l'arrêté préfectoral interdit aux supporters allemands de se déplacer dans Marseille (1er, 2e, 6e et 7e arrondissements) à partir de la veille de la rencontre, à savoir, ce lundi 12 septembre 2022 et jusqu'à 2 heures du matin le soir du match.

Surtout, ils devront être conduits par une navette depuis la Joliette, directement au stade Vélodrome. Ce trajet s'effectuera avec escorte policière. Sans navette, ils ne pourront pas accéder au stade. Pour accéder à cet autobus, il faudra évidemment être muni d'un billet pour le match. 

3.300 billets ont été vendus aux Allemands pour l'heure, mais ils devraient très certainement être beaucoup plus nombreux.

L'année dernière, les supporters de Francfort sont arrivés à 30.000 dans le stade de Barcelone pour la Ligue Europa.

Pas de boissons alcoolisées à emporter

"Considérant que la consommation de boissons alcoolisées sur la voie publique est un facteur aggravant les troubles à l’ordre public lors des rencontres de football, que les contenants en verre de certaines boissons alcoolisées peuvent être utilisés comme armes et provoquer des blessures graves en cas de rixe, qu’ils peuvent également servir de projectiles, contre les supporters adverses ou contre les forces de police, comme cela a été le cas à plusieurs occasions lors de la saison 2021 – 2022 de football", indique l'autre arrêté, "la vente à emporter de boissons alcoolisées" sera interdite.

La vente à emporter de boissons alcoolisées est interdite, le mardi 13 septembre 2022 à 14h00 à 21h00, dans les 1er, 2ème, 6ème et 7ème arrondissements de la commune de Marseille.

Préfecture de police des Bouches-du-Rhône

Ces interdictions et restrictions interviennent dans un contexte de graves incidents survenus lors de la rencontre Nice-Cologne, du jeudi 8 septembre 2022.

Mattéo Guendouzi appelle au calme

Interrogé notamment par France 3 Provence-Alpes, le milieu de terrain marseillais Mattéo Guendouzi, capitaine (remplaçant Dimitri Payet) lors du match contre Lille, appelle au calme. 

"J’espère qu’il n’y aura pas de débordements comme on a pu voir notamment le match Nice contre Cologne, a-t-il déclaré. J’espère que tout va bien se passer, c’est une fête pour tout le monde et j’espère qu’il y aura une très belle ambiance dans les tribunes. Le plus important, c’est le terrain et qu’il n’y ait pas de problème parce qu’on sait tous qu’il y a des familles, il y a des enfants, il y a des personnes qui viennent de très loin pour regarder ce genre de magnifique match donc j’espère que tout se passera bien.

Le plus important c’est le terrain et qu’il n’y ait pas de problème parce qu’on sait tous qu’il y a des familles, il y a des enfants, il y a des personnes qui viennent de très loin pour regarder ce genre de magnifique match donc j’espère que tout se passera bien.

Mattéo Guendouzi

Incidents ou pas, mardi 13 septembre 2022 le stade Vélodrome devrait trembler d'enthousiasme : il retrouve enfin la Ligue des champions, depuis le Covid et ses restrictions.

Du côté des Phocéens, ils ont joué quatre matchs consécutifs à guichet fermé. Le dernier en date : Marseille-Lille, samedi 10 septembre 2022. Les supporters sont donc plus motivés que jamais.

Les Lillois s'étant inclinés un à deux, les Marseillais sont dans une dynamique de victoires et de ferveurs. D'autant plus que l'OM enregistre son meilleur début de saison de l'histoire du club avec 19 points marqués en sept matchs. 

Face à Marseille, Francfort espère se remettre sur pieds. L'Eintracht, à l'inverse de l'OM, traverse un début de saison difficile. Le vainqueur sortant de la Ligue Europa avait perdu 3-0 à domicile contre le Sporting en ouverture de la Ligue des champions. 

La rencontre entre les supporters pourrait être électrique. De nombreux incidents sont déjà survenus au stade de Francfort lors de matchs de Coupe d'Europe. En septembre 2018, la rencontre OM-Francfort s'était même tenue à huis clos

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité