#MaTerrassePropre, une opération recyclage à Marseille pour l'apéro sans les mégots

Publié le
Écrit par Nathalie Deumier
© ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP

Un seul mégot pollue 500 litres en mer. Et tout de suite beaucoup moins dans un cendrier. L'association marseillaise Recyclop neutralise les mégots depuis 2013. Son opération #MaTerrassePropre a séduit vingt-sept bars et restaurants à Marseille, Aubagne et Cassis. 

Ecraser sa cigarette par terre est un geste à la fois machinal et un fléau. L'association Recyclop propose aux propriétaires de bars et restaurants un recyclage de ce déchet, petit mais ultra toxique. La crise du Covid et son bel élan écologique poussent les établissements à participer.

Et si on l'écrasait dans un cendrier ?

La collecte de mégots commence par un cendrier. Ce petit objet parfois absent des tables en terrasse devient central. Il parait qu'on le vole... Que le vent emporte les cendres dans les plats... Tant pis, il est incontournable.  

Une fois regroupés, les mégots sont déjà moins nocifs. Un seule specimen contient 4000 éléments chimiques : nicotine, résidus de pesticides, métaux lourds et gaz toxiques.

La collecte du déchet

L'association vient ensuite collecter d'énormes sacs de mégots en vélo éléctrique.

L'opération a un an d'existence et concerne vingt-sept bars et restaurants à Marseille essentiellement, mais aussi Cassis et Aubagne.

Le casse-tête du recyclage de mégot

Ce déchet donne décidemment du fil à retordre. Incinéré, il pollue l'air. Il peut être transformé en plastique, matière peu populaire en ce moment. De toute façon, il reste un déchet toxique qui ne peut être nettoyé entièrement. 

Recyclop a trouvé une solution avec la centrale Spur Environnement, à Rognac. Les mégots sont mélangés avec des déchets toxiques et brûlés à 1000 degrés.

La chaleur produite par l’incinération se transforme en vapeur d'eau. Cette vapeur passe dans un turbo alternateur et produit de l'électricité.

La loi qui va traquer le mégot

En 1991, la loi Evin poussait les fumeurs vers l'extérieur. Les fumeurs et leurs mégots.

A partir de janvier 2021, la loi anti-gaspillage pour une économie circulaire sanctionnera toute personne qui jettera un mégot par terre (68 euros d'amende).

Les professionnels qui exploitent une terrasse ont donc tout intérêt à se préparer. D'où le succès grandissant de l'opération #MaTerrassePropre. 

Cette collecte est en phase pilote. Actuellement gratuite, elle deviendra payante.

Conseiller sans sermoner

L'association ne fait pas la morale aux fumeurs. Elle veut informer en douceur et motiver sans jouer les gendarmes.  

Et si vous en doutiez, l'association compte trois membres. Trois fumeurs...

 

Contact : Recyclop sur Facebook

Recyclop sur LinkedIn

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.