Mondial 2022 : les supporteurs sud-coréens s'en prennent à Mbemba sur Instagram après la blessure de Son Heung-min

Chancel Mbemba est la cible de milliers de messages de la part de supporteurs sud-coréens sur les réseaux sociaux, après la fracture mardi de Son Heung-min, incertain pour le Mondial qui débute dans deux semaines et demie.

Les supporters coréens s'inquiètent d'un possible forfait de leur star pour le Mondial. Blessé à l'oeil gauche mardi après un choc avec le défenseur de l'OM Mbemba lors de la victoire de Tottenham 2 à 1 contre Marseille au Vélodrome à l'occasion du dernier match des poules de la Ligue des champions, le capitaine et attaquant de la Corée du Sud doit subir une opération. 

Pour Son, la course contre la montre a déjà débuté jusqu'au 24 novembre, date du premier match des Sud-Coréens contre l'Uruguay lors de la compétition au Qatar, alors que sa formation n'a pas annoncé la durée de son absence.  

35 buts inscrits par Son en 106 sélections

Des milliers de messages ont été envoyés sur le compte Instagram du joueur marseillais par des supporteurs de la Corée du Sud, après la rencontre. 

"Tu dois t'excuser auprès de Son. Son rêve de disputer la Coupe du monde est terminé", a  écrit l'un d'entre eux. 

Dans ce déluge de messages hostiles envoyés au défenseur marseillais, certains à l'inverse, lui ont témoigné de leur soutien à Mbemba.

"Je fais partie de ces Sud-Coréens en colère après la blessure de Son, mais je suis un de ceux qui pensent que ce n'était pas son intention." 

En 106 sélections, Son a inscrit 35 buts et a notamment remporté les Jeux d'Asie en 2018.  
Avec AFP

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité