Mondial La Marseillaise à pétanque 2021 : Dylan Rocher, le chouchou du public marseillais

Aucune boule ne lui résiste. Le gaucher aligne les carreaux et exporte son talent dans le monde entier. Le chouchou du public marseillais (sic) est de retour pour attraper cette victoire qui lui a échappé en 2020. Lui, c'est Dylan Rocher, triple champion du monde.

À son niveau, les boules n'ont rien à voir avec les parties du dimanche avant l'apéro. Celle que vous et moi, claquons entre amis, à l'heure du "Pastis – Ricard", à consommer avec modération bien sûr.

Cette histoire est celle de Dylan Rocher ou de la famille Rocher devrait-on dire, tant la pétanque est liée à cette famille originaire du Mans. Mais là, ce n'est plus de la pétanque, mais du sport haut niveau.

"Et pourtant au début, je n'osais pas parler de sport, explique Dylan Rocher, coupe court, sourire étincelant et yeux bleus. "Il y avait cette image de sport de vieux, de Pastis-Ricard". Comme quoi, il n'y a pas que moi que le dit.  

Carnet rose. Né le 17 décembre 1991 au Mans, Dylan Rocher vit et travaille dans le Var, à Draguignan. Le petit Dylan ne le sait pas encore, mais il a hérité du don. Issu d'une famille de boulistes, Dylan tête du carreau depuis l'âge de 3 ans.

À dix ans pour ces premiers pas dans le haut niveau, il remporte l’International senior de Grenoble. Le voilà introduit chez les grands.

"La Marseillaise, le Roland Garros de la pétanque"

Quand il gagne pour la première fois La Marseillaise à pétanque (2010), le "petit Manceau" a à peine 18 ans. Venu à la conquête de Marseille, il devient le plus jeune vainqueur du tournoi et le chouchou du public Borely.

"Pour moi La Marseillaise, c'est le Roland Garros de la pétanque avec les meilleurs joueurs dub monde", confie-t-il. 

Médiatiquement sa carrière explose. Les tournois s'enchaînent et les victoires aussi. A 29 ans, le palmarès Rocher, c'est trois titres de champions du monde, sept titres de champion d'Europe, onze titres de champion de France, un titre de champion du monde au tir de précision : magnéto...

Stop, on arrête là. Les autres titres, vous les découvrirez sur le site Rocher, celui de l'univers que la famille Rocher a construit autour de son palmarès : une ligne de vêtements, d'accessoires de jeux personnalisés, jusqu'aux stages de pétanques de perfectionnement ou d'entreprise.

Licencié au Fréjus international pétanque et employé de la mairie de Draguignan, Dylan Rocher bénéficie du statut d'athlète de haut niveau pour défendre ses titres sur les terrains de boules de France, d'Europe et d'ailleurs. Et ramener un nouveau graal.  

Mais bon, chez les Rocher, on a un peu l'habitude de ces étagères chargées des succès de la famille. Les Rocher, la famille la plus titrée dans le monde de la pétanque. Il y a chef de famille Bruno, une fois champion du monde, sept fois champion de France et les deux frères cadets de Dylan, Gueven et Mendy, deux fois champion de France et de nombreux titres nationaux.

Il a un truc me direz-vous chez les Rocher. Je ne sais pas. Mais pour Dylan oui. Un petit grigri à l'annulaire droit, une bague en or qui ne le quitte jamais. Car ce garçon aime beaucoup l'or. Et son palmarès l'atteste.  

La Marseillaise à pétanque, il la gagnera encore trois fois, en 2012, 2013 et 2017. En 2020, le champion chute lourdement. Avec son complice Stéphane Robineau et la légende Marc Foyot, la triplette sort en finale. Pour cette 60e édition, l'heure de la revanche va-t-elle sonner ?