Mondial La Marseillaise à pétanque 2020 : la triplette Foyot-Rocher-Robineau l'emporte dans une ambiance survoltée

Marco Foyot, Dylan Rocher et Stéphane Robineau continuent leur parcours au Mondial La Marseillaise à pétanque 2020. Face à la triplette Marseillaise du capitaine Ludovic Strack, les favoris s'imposent devant un public nombreux. Cette partie s'est déroulée dans une ambiance folklorique à Borély. 
Les spectateurs ont assisté au show Marco Foyot dans les allées du Parc Borély.
Les spectateurs ont assisté au show Marco Foyot dans les allées du Parc Borély. © Nicolas Debru / FTV
Marco Foyot, Dylan Rocher et Stéphane Robineau attirent les foules sur chacun de leur match. Dans les allées du parc Borély de Marseille, la triplette a régalé près de 200 spectateurs présents, mais a énervé les joueurs des parties limitrophes.

Dans un 5e tour disputé, lundi 31 août, les favoris de ce Mondial La Marseillaise à pétanque 2020 ont battu une triplette locale, celle du capitaine Ludovic Strack.
Plus de 200 personnes massées autour de la partie de la triplette Robineau-Foyot-Rocher.
Plus de 200 personnes massées autour de la partie de la triplette Robineau-Foyot-Rocher. © Nicolas Debru / FTV

Marco Foyot s'interroge sur le dispositif

Dès 14h, les spectateurs se massent autour du terrain numéro 46 du parc Borély. À l'échauffement, Marco Foyot s'interroge sur le dispositif de ce 5e tour.

"Il y a 200 terrains dans le parc et on joue les uns sur les autres. Il y a 32 parties et 8 se concentrent ici", indique la star de la pétanque.

Dans la première mène, Dylan Rocher tire rapidement deux boules d'Etienne Gimenez. Ludovic Strack reprend le point puis Foyot fait mieux. 

Emile Gimenez réussit un joli tir avant que Marco Foyot place idéalement sa boule. Emile Gimenez assure un nouveau tir puis Stéphane Robineau colle pour récupérer la main.

Strack positionne magnifiquement sa dernière boule, mais Robineau réalise le carreau parfait pour offrir deux points à son équipe (2-0).
Stéphane Robineau a réussi un carreau parfait en début de partie.
Stéphane Robineau a réussi un carreau parfait en début de partie. © Nicolas Debru / FTV

Deux bouchons tirés, l'arbitre intervient

Dans la seconde mène, Emile Gimenez tire rapidement le bouchon. Quelques minutes avant, un arbitre intervient pour demander "aux gens de faire des efforts par rapport aux parties d'à côté".

La forte affluence empêche les équipes du terrain 104 de pouvoir jouer sereinement. L'un des joueurs de cette partie limitrophe commence à s'agacer.

"Vous ne pouvez pas aller ailleurs. On joue nous. Marco, on ne peut pas jouer, faut les sortir de notre terrain", s'énerve un joueur.

La partie reprend, Dylan Rocher tire à son tour le bouchon sous les applaudissements du public.

"La partie va durer", souligne l'un des spectateurs.
Ludovic Strack pointe sous les yeux du public Marseillais.
Ludovic Strack pointe sous les yeux du public Marseillais. © Nicolas Debru / FTV

Foyot, Robineau et Rocher déroulent

Dans les trois mènes suivantes, Foyot place bien ses boules avec notamment deux biberons. Dylan Rocher réussit tous ses tirs et Stéphane Robineau enchaîne jolis tirs et placements parfaits.

En face, la triplette Marseillaise n'est pas ridicule. Etienne Gimenez joue juste, Emile Gimenez décanille les boules adverses et Ludovic Strack colle ses boules à proximité du bouchon. Mais à chaque raté, la sanction des favoris tombe. La team Foyot engrange deux points par mène (8-0).

Sur la cinquième mène, le même joueur du terrain 104 n'en peut plus du flux incessant de spectateurs.

"Monsieur l'arbitre, sortez-les. Je commence à en avoir plein les...", s'exclame le joueur sous les yeux de la sécurité. L'arbitre intervient alors pour demander à nouveau "aux spectateurs de ne pas gêner les autres parties" et à Marco Foyot "de jouer dans une zone bien définie".
Stéphane Robineau et Marco Foyot observent les boules avant le tir de Dylan Rocher.
Stéphane Robineau et Marco Foyot observent les boules avant le tir de Dylan Rocher. © Nicolas Debru / FTV

Premier point de l'équipe Strack

La mène 7 démarre avec Marco Foyot. Le capitaine place puis Emile Gimenez joue loin du bouchon. Ludovic Strack ne reprend pas le point puis Etienne Gimenez manque un tir pas le second.

Marco Foyot fait mieux. Ludovic Strack pointe, mais se manque. Il reste quatre boules à Robineau et Rocher pour remporter la partie.

Robineau se manque puis tire une boule adverse. Rocher tire alors la mauvaise boule, premier point pour l'équipe Marseillaise (8-1).
Emile Gimenez, tireur de l'équipe Marseillaise.
Emile Gimenez, tireur de l'équipe Marseillaise. © Nicolas Debru / FTV

Robineau marque le dernier point

La mène 8 est très disputée. Dylan Rocher s'offre deux jolis carreaux. Stéphane Robineau casse les boules adverses. Malgré les beaux rapprochés de Gimenez et Strack, les Marseillais sont derrière.

Marco Foyot en profite. Une première boule parfaite. Emile Gimenez rate alors son tir. Derrière Marco Foyot marque un second point (10-1).

Dans la dernière mène, Marco Foyot ouvre. Etienne Gimenez ne fait pas mieux, puis Emile Gimenez fait un carreau. 

Marco Foyot reprend la main. Strack touche le bouchon, mais n'arrive pas à le sortir. Robineau et Rocher ont alors la possibilité de finir la partie.

Dylan Rocher réussit un carreau parfait. Stéphane Robineau a la boule de match et place magnifiquement sa boule (13-1).
Dylan Rocher a été quasi-parfait au tir lors de ce 5e tour.
Dylan Rocher a été quasi-parfait au tir lors de ce 5e tour. © Nicolas Debru / FTV
A la fin de la partie, les spectateurs quittent les allées de Borély. Des joueurs d'autres rencontres, toujours en jeu, les sollicitent alors :

"Y'a des matchs à côté, y'a pas que Foyot ici", déclare l'un d'entre eux.

Finalement, les favoris continuent leur bonhomme de chemin dans cette compétition. Leur 32e de finale mardi matin sera très probablement très suivi.

Marc Foyot peut toujours espérer lundi soir soulever un septième trophée au Mondial La Marseillaise à pétanque.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
la marseillaise à pétanque sport pétanque