REPLAY. Mondial la Marseillaise à pétanque 2020 : Puccinelli remporte la finale face à Foyot, Rocher et Robineau

La finale du Mondial la Marseillaise à pétanque a rendu son verdict : Puccinelli-Montoro-Renaud remportent une partie qu'ils ont dominé. Pas de 7e étoile pour Marco Foyot qui comme ces coéquipiers Dylan Rocher et Stéphane Robineau ont été un peu trop irréguliers à l'appoint.

Puccinelli-Renaud-Montoro remporte le 59e Mondial La Marseillaise à pétanque.
Puccinelli-Renaud-Montoro remporte le 59e Mondial La Marseillaise à pétanque. © N. Debru/FTV
Foyot - Puccinelli, une finale de rêve qui a tenu toutes ses promesses. Petite surprise quand même avec la victoires des "challengers" Puccinelli-Montoro-Renaud 13 à 5. Une partie parfaitement maîtrisée, avec un Benji Renaud injouable. C'est simple, le tireur de Fréjus a écoeuré ses adversaires.

Mène 11

La pression monte encore ! Montoro pointe parfaitement. Et Robineau rate une boule importante. Du coup encore une fois, on essaie de frapper au bouchon... Robineau tire et rate sa tentative. Dylan Rocher a deux boules pour le faire. Et il manque de peu ses deux tirs. Au tour de Marco Foyot d'essayer de prendre le bouchon et il le rate lui aussi de très peu ! Foyot désespéré reprend le point. Benji Renaud tire et il arrache la boule de Foyot ! C'est une victoire éclatante et méritée pour l'équipe Puccinelli-Montoro-Renaud. Une finale maitrisée de A à Z !


Mène 10

Pour la troisième fois consécutive, Puccinelli lance le bouchon à plus de dix mètres. Du coup l'équipe Foyot place le but à la main. Montoro attaque toujours aussi proprement et Robineau répond du tac-au-tac mais les deux boules sortent du cadre et Foyot est obligé de pointer. Ses coéquipiers chambrent un peu le "grand Marco" en lui disant qu'il n'a pas "embouchonné" depuis longtemps. Foyot répond par un joli point immédiatement effacé par Benji Renaud. Robineau prends alors ses responsabilités et tire au bouchon et il frappe !!! Nouvelle mène annulée, le niveau est toujours aussi élevé.


Mène 9

On prend les mêmes et on recommence. Ludo Montoro pointe parfaitement à 20 centimètres du bouchon. Robineau tente sa chance à nouveau, il ne prend pas la boule de son adversaire mais il prend le bouchon. Encore une mène annulée...

La triplette Foyot, Robineau, Rocher dans le doute
La triplette Foyot, Robineau, Rocher dans le doute © N.Debru/FTV

Mène 8  

Avec un bouchon plus court, Ludovic Montoro se régale et il fait plaisir aux amateurs de boules avec deux boules magnifiques. La première est frappée par Robineau, la deuxième est toujours pour "Robi" mais le bouchon est dans le coup, il sort des limites du jeu. Mène annulée.


Mène 7  

Montoro montre la voie comme souvent. Par contre sur cette mène, de façon inexplicable Marco Foyot passe à côté avec deux boules hors de jeu. Robineau reprend une fois, Benji Renaud éclate deux boules adverses d'un seul coup. Et Robineau perd à nouveau le point ! Du coup Dylan Rocher tente de tirer le bouchon, il le rate. Puis tire à la boule et il la frappe, mais la tactique n'est pas trop lisible et les trois joueurs ne semblent pas trop d'accord.

A l'issue de ce petit imbroglio, Benji Renaud fait un nouveau carreau,  Montoro et Puccinelli de leur côté ne font pas de sentiments et ajoutent finalement quatre points de plus pour désormais mener 11 à 5 !

Benji Renaud fait un nouveau carreau
Benji Renaud fait un nouveau carreau © N. Debru/FTV


Mène 6

Avec un bouchon à 7m80.  Nouveau duel de pointeurs, avec Ludo Montoro qui pointe à 60 cm du but, Foyot lui s'approche beaucoup plus. Benji Renaud est impérial au tir. Ça ne faiblit pas !

Marco Foyot est un métronome à l'appoint. Il ne lâche rien et oblige Benji Renaud à une nouvelle tentative de tir. Et il frappe encore une fois ! C'est énorme le niveau que Renaud affiche ce soir, il ne semble pas ressentir de pression. Alors que Robineau rate sa reprise au point une première fois, mais pas la deuxième. Mais quand Renaud n'a plus de boules, c'est Jean-Michel Puccinelli qui se transforme en maître-artificier. Par deux fois il écarte le danger sans sourciller.

Dylan Rocher pointe la dernière boule de son équipe, mais il est trop long, ce qui n'est pas le cas de Ludo Montoro qui permet à son équipe de repasser en tête dans cette partie avec deux points de plus. Le score est de 7 à 5 pour Puccinelli.

Mène 5

Le bouchon flirte encore avec la ligne des dix mètres, et Marco Foyot place sa boule à quelques centimètres du but. Benji Renaud est toujours aussi précis, son tir est impeccable.

Mais Foyot veut aller chercher sa 7e étoile, il s'applique à chaque boule et oblige Benji Renaud à tirer à nouveau. Et il frappe ! Les deux équipes sont à un niveau exceptionnel pour ces premières mènes de la finale.
 

Marco Foyot joue son 7e titre au Mondial la Marseillaise à pétanque.
Marco Foyot joue son 7e titre au Mondial la Marseillaise à pétanque. © Nicolas Debru/FTV


Robineau entre en piste. Sa boule est parfaitement jouée et Puccinelli prend ses responsabilités. Tir à dix mètres validé sans peroblème pour le Salonais.

"Robi" a la possibilité de se rapprocher pour poursuivre sur cette lancée, mais sa boule prend un mauvais rebond et s'écarte énormément du bouchon. Il gagne le point mais il est très loin. Résultat Montoro joue sans pression et s'approche du but. Rocher répond du tac-au-tac en frappant sèchement et efficacement. Mais Puccinelli joue à son tour et repend la marque. Rocher lui est trop à gauche. Puccinelli peut doubler sur cette dernière boule mais il joue trop long. Un point pour l'équipe des challengers, le score est de 5 à 5. On se régale avec deux équipes qui évoluent à leur niveau !

Mène 4

C'est au tour de Marco Foyot d'ouvrir le jeu pour la première fois de la partie, et il se place à quelques centimètres du but. La réponse de Benji Renaud ne se fait pas attendre. Dans son style inimitable, le tireur effectue un palet. Les stats de Renaud restent très élevées.

Foyot retourne au rond et reprend le point. Entre en action Ludo Montoro, son appoint est parfait, mais sa boule ne restera pas longtemps puisque Dylan Rocher frappe sur la tête. Les tireurs ont les mains très chaudes car cette fois c'est Benji Renaud qui garde son rythme infernal, son bras ne tremble pas, encore une belle frappe pour le licencié de Fréjus.

Le combat se poursuit au point. Robineau est un peu long mais il reste assez proche de la zone du but, et en plus Montoro rate sa reprise, sa boule est jouée trop à gauche. Mais Puccinelli lui parvient à gagner le point. Cette mène est très équilibrée et Robineau fait l'effort er regagne à son tour. Dylan Rocher peut ajouter un deuxième point, et il fait même mieux, car en prenant un peu sur le bouchon sur la gauche, Rocher fait rentrer un troisième point. Marco Foyot et ses coéquipiers passent devant au score, 5 à 4 !


Mène 3

Encore une ouverture parfaite de Ludovic Montoro, sollicite la précision de Dylan Rocher. Le tir de "l'Albatros" est propre mais comme les deux boules sont sorties du jeu c'est à Marco Foyot de rejouer.

Foyot assure lui aussi avec une boule à 30 centimètres du but plein axe. Benji Renaud ne gamberge pas il part au rond et réussit un tir efficace. Foyot reprend une nouvelle fois avec une boule très proche du bouchon. Cette fois, Renaud est un peu court, et il "chique" seulement la boule adverse qui se déplace de quelques centimètres seulement.

Il faut que Montoro reprenne le point mais il reste loin du bouchon. Puccinelli tente un "devant de boule", mais par deux fois le vainqueur de l'édition 2018 reste côté gauche même si ses boules sont bien jouées. Robineau décide de tirer de rafle sur la boule la plus centrée par rapport au but, et ça fonctionne la boule n'est plus là mais le bouchon non plus. Il restait deux boules à l'équipe Foyot qui revient donc à 4-2.

Mène 2 

Avec un bouchon lancé à 8m70 et une première boule de Ludo Montoro légèrement derrière le but. Marco Foyot s'applique pour reprendre l'avantage mais il joue en dehors du jeu. Le sextuple vainqueur de ce mondial la Marseillaise se rapproche sur sa deuxième boule mais oblige Stéphane Robineau à pointer à son tour.

Robineau reprend le point comme souvent. Benji Renaud s'apprête à tirer, il se concentre et réalise un ciseau. Il frappe la boule de Robineau et enlève également celle de Foyot.

"Scarabée" Robineau se remet au diapason et pense gagner le point. On fait appel aux arbitres pour mesurer les deux boules les plus proches. Robineau a le point pour quelques millimètres. Benji Renaud est déjà chaud et il cadre de nouveau sa frappe et écarte la boule de son adversaire.

Jean-Michel Puccinelli au point, finale du  Mondial La Marseillaise 2020
Jean-Michel Puccinelli au point, finale du Mondial La Marseillaise 2020 © N. Debru/FTV

Dylan Rocher retourne au rond mais pour défendre la mène. Il pointe et ne reprend pas le point. Son deuxième essai n'est pas meilleur. Le point est à l'équipe Puccinelli. Et il leur reste trois boules à jouer.

udovic Montoro rentre une deuxième fois. Au tour de Jean-Michel Puccinelli de pointer, sa première boule colle au bouchon. Et sa deuxième rentre également, c'est une grosse mène pour l'équipe Puccinelli qui marque quatre points. Le score est de 4 à 0.

Mène 1 

Le coup d'envoi de la partie est lancé par Ludo Montoro avec un bouchon situé à 9m50.  Marco Foyot vient se coller au but. Benji Renaud frappe parfaitement, le bouchon sort de l'aire de jeu. La mène est annulée.


Voir toutes les parties en intégralité ici.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
la marseillaise à pétanque sport pétanque partenariats événements sorties et loisirs