Cet article date de plus de 3 ans

Mondial la Marseillaise à pétanque : Quintais passe facilement face à Carbonaro

4è partie de ce Mondial à pétanque, et pas de mauvaise surprise pour l'équipe Quintais. Un succès 13 à 1 dans une opposition plus serrée que le score ne l'indique. La formation Carbonaro a longtemps retardé l'échéance mais comme souvent les favoris ont fait la différence grâce à leur expérience.
 
© Quentin Caricondo / France 3 Provence-Alpes
C'est de nouveau sous une forte chaleur et devant un public très nombreux que l'équipe des deux "phi-phi" Quintais et Suchaud, avec Patrick Laur comme pointeur, ont attaqué leur deuxième journée de ce Mondial la Marseillaise à pétanque. En face, une équipe vitrollaise composée des deux frères Carbonaro (Jérémy et Sébastien) et du tireur Stéphane Korol.
 

Un début de partie très équilibré 

Dans une affiche déséquilibrée sur le papier, les outsiders ont réalisé un début de partie d'un très bon niveau, très accroché car après 25 minutes de jeu, le score n'était que de 2 à 1 en faveur de l'équipe Quintais, après notamment deux mènes annulées suite à des tirs sur le bouchon de Sébastien Carbonaro et Stéphane Korol. Même si le pointeur Jérémy Carbonaro était diminué à cause d'un souci à un genou, il réussissait à lutter dans son combat face à Patrick Laur. L'équipe de Philippe Quintais orientait leur jeu de façon très offensive avec un mode "attaque à tout va" dans lequel Philippe Suchaud était parfait. 
 

L'équipe Quintais accélère à partir de la 7è mène

Les deux équipes se tiennent jusqu'à la 7è mène, le moment choisi par les favoris pour accélérer la cadence, s'appliquer un peu plus et ça marche. Un bon alignement des planètes et les trois joueurs vont élever leur niveau de jeu. Le résultat ne se fait pas attendre, deux mènes de trois points puis une mène de quatre points et "l'affaire est das le sac". Une victoire 13 à 1, qui ne reflète peut-être pas la physionomie de cette rencontre, car les deux frères Vitrollais et le licencié de la boule de St Julien Les Martigues ont disputé une belle partie où ils auraient mérité d'inscrire plus de points. Comme le disait Jérémy Carbonaro :

On est content de ce qu'on a fait, mais j'aurais bien joué deux ou trois mènes de plus.

Réaction des frères Carbonaro 4 e partie

Mais le problème c'est qu'il y avait un monstre de précision ce matin sur la carré d'honneur de France 3, un certain Philippe Suchaud...
 

Suchaud en état de grâce

Réaction de Philippe Suchaud 4e partie

Philippe Suchaud qu'on ne présente plus a réalisé la partie que tous les tireurs rêvent d'effectuer au moins une fois dans leur vie : un sans-faute sur toute la ligne ! 15 boules tirées : 15 boules frappées avec quelques carreaux qui ont régalé le public. Le ratio de celui qui a été onze fois champion du monde est tout simplement phénoménal. Suchaud (3 victoires au Mondial à pétanque) est en forme internationale, alors qu'on se le dise cette équipe Quintais (4 victoires au Mondial à pétanque) sera elle aussi difficile à battre. On attend le tirage au sort avec impatience pour connaître leurs prochains adversaires. 

►Vivez en direct le mondial à pétanque sur paca.france3.fr





 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
la marseillaise à pétanque sport pétanque