Mort de Robert Badinter : le maire de Marseille souhaite donner le nom de l'ancien garde des Sceaux à la future cité judiciaire

Le maire de Marseille l'a annoncé en ouverture du conseil municipal de ce vendredi 16 février, il souhaite baptiser la future cité judiciaire, "Cité Robert Badinter" pour rendre hommage à l'homme politique récemment décédé.

Robert Badinter s'est éteint le 9 février dernier. Le maire de Marseille a annoncé ce vendredi 16 février en ouverture du conseil municipal, son souhait de baptiser la future cité judiciaire de Marseille du nom de Robert Badinter, garde des Sceaux qui a obtenu l'abolition de la peine de mort en 1981. Le garde des Sceaux actuel, Eric Dupont Moretti a annoncé l'ouverture de cette cité judiciaire à l'horizon 2030, dans le quartier Euro Méditerranée.

"Un juste parmi les justes"

"Robert Badinter était un juste parmi les justes. Il a éclairé de son intelligence, de son courage et de sa détermination la République tout entière", a déclaré Benoît Payan en ouverture de séance.

"Il a fait de son combat personnel pour l'abolition de la peine de mort un combat universel (...). Lui rendre hommage ici à Marseille, où le dernier condamné à mort a été guillotiné aux Baumettes", a indiqué l'édile.

Une demande à Elisabeth Badinter

Benoît Payan a indiqué qu'il fera une demande directement à Elisabeth Badinter, la veuve de l'homme politique lorsqu’il va la rencontrer, "d'ici quelques jours", a indiqué l'édile.

La très attendue cité judiciaire de Marseille va voir le jour dans le quartier d'Euro méditerranée, près du port, en 2030 "au plus tôt", a annoncé le 20 novembre dernier le ministre de la Justice, Éric Dupond-Moretti, à l'occasion de la journée d'installation officielle du nouveau procureur de la République, Nicolas Bessone.

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Provence-Alpes-Côte d'Azur
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité