Nage-vélo-course à pied : quatre sportives achèvent leur défi à Marseille

Publié le Mis à jour le

Et si l'on traversait la Manche à la nage ? Ensuite on pourrait parcourir la France à vélo puis en courant... C'est l'idée audacieuse de quatre sportives françaises. Elles achèvent aujourd'hui leur périple de 1182 kilomètres à Marseille. Leur carburant : soutenir la recherche sur les océans.

Elles ont commencé le 9 août par la traversée de la Manche. Le départ était à minuit et la mer était houleuse. Qu'à cela ne tienne, elles se sont relayées toutes les heures. 

Les 34 kilomètres entre Calais et Douvre ont été traversés en 18 heures. Entre les courants et la marée, c'est comme si elles avaient nagé le double de la distance. A bord du bateau, chahuté par une forte houle, elles sont toutes malades. Celle qui nage, finalement, est celle qui se porte le mieux.

L'aventure a donc commencé en luttant contre les éléments. Après 18 mois d'entraînement, aucune des quatre sportives n'avaient envie de reporter le départ. Leur association s'appelle Nature Women Challenges.

Quatre sportives au profil bien différent

Barbara Charpentier a 47 ans. Elle est tri-athlète et maman de 2 enfants. Elle est passionnée d’activités de pleine nature et de défis sportifs. "J’ai eu à coeur de participer à cette expérience humaine et solidaire pour défendre des enjeux environnementaux qui me sont chers."  

 

Géraldine Parodi, 38 ans est la nageuse-plongeuse de l'équipe. Originaire de Lyon, elle est Scaphandrière Classe II A et plongeuse archéologue Classe IIB. 

​Spécialiste de l’océan, elle mène de nombreuses actions pour la défense et la protection de la mer. "Ce défi est pour moi une véritable aventure humaine, bien au-delà de l’effort, il rassemble de vraies valeurs sportives et éco-responsables au sein de décors somptueux et naturels."

Emilie Bertheaume, la kitesurfeuse aventurière pratique principalement la course à pied en compétition et a participé à de nombreuses courses locales avant de s’initier au triathlon il y a 4 ans. ​"Ce projet me permet de rallier mes racines avec ma vie actuelle au travers de cette diagonale des fous made in France."

Emma Clair Dumont, athlète multisports de l'extrême et maman d'un petit garçon, est originaire de Normandie. Elle pratique tous types de sports depuis l’âge de 5ans. Sa vie est une suite de défis sportifs et professionnels. Elle aime dépasser ses limites, seule ou en équipe. "Je suis fière de tenter la traversée de la Manche, cet Everest de la natation, et notre pays à vélo puis à pieds, associée à une équipe solide et motivée."

Leur triathlon a duré de 1182 kilomètres. Après la fraîcheur de la Manche, elles sont entrées dans la canicule du sud de la France. Elles ont pédalé, en gardant le rythme du relais chaque heure, de Calais jusqu’au Verger d’Auriac dans le Vaucluse. Elles finissent en courant jusqu'à Marseille, plage des Catalans, ce samedi. Le but : soutenir la recherche des océans afin de "protéger et restaurer la biodiversité et les écosystèmes marins" avec l'association Pure Ocean.