• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Pic de pollution aux particules fines dans les Bouches-du-Rhône

© Valérie Vrel / Maxppp
© Valérie Vrel / Maxppp

La procédure d’information-recommandation a été déclenchée ce dimanche concernant un pic de pollution aux particules fines. Le mistral, associé à des sols secs favorise cette situation. Le département est placé en vigilance orange vent violent.
 

Par P.S.

Le mistral qui souffle violemment dans les Bouches-du-Rhône, associé à la sécheresse des sols sont favorables à la suspension dans l’air de particules fines.  Le préfet des Bouches-du-Rhône a déclenché ce dimanche la procédure d’information-recommandation relative à la pollution de l’air aux particules fines, qui est assortie de recommandations pour les personnes vulnérables ou sensibles.

Les personnes vulnérables sont les femmes enceintes, les nourrissons et les enfants de moins de 5 ans, les personnes de plus de 65 ans, les sujets asthmatiques, souffrant de pathologies cardiovasculaires, insuffisants cardiaques ou respiratoires.
Les personnes sensibles sont celles se reconnaissant comme sensibles lors des pics de pollution et/ou dont les symptômes apparaissent ou sont amplifiés lors des pics. Par exemple : les personnes diabétiques, immunodéprimées, souffrant d’affections neurologiques ou à risque cardiaque, respiratoire, infectieux.

 

Recommandations sanitaires

Évitez la pratique d’activités physiques ou sportives intenses (qui obligent à respirer par la bouche) ;
Évitez les zones à fort trafic pendant les heures de pointe. Si vous suivez un traitement médical, prenez conseil auprès de votre médecin ;
Continuez d’aérer les locaux au moins 10 minutes par jour, hiver comme été ;
Si vous ressentez une gêne respiratoire ou cardiaque, prenez conseil auprès d’un professionnel de santé.
 

Recommandations comportementales

Limitez les déplacements et différez ceux pouvant l’être ;
Privilégiez les transports en commun ;
Privilégiez le covoiturage ;
Utilisez des modes de déplacements non polluants ;
Respectez l’interdiction de brûlage à l’air libre ;
Maîtrisez la température dans les bâtiments ;
Arrêtez l’utilisation des appareils de combustion de biomasse non-performants ;
Reportez les épandages agricoles de fertilisants et les travaux du sol.
 

Sur le même sujet

Geneviève Legay (06)

Les + Lus