Pollution à l'ozone. Vélos gratuits, ticket de métro à la journée, les mesures de la Métropole Aix-Marseille

Les Bouches-du-Rhône, le Var, les Alpes-Maritimes et le Vaucluse sont en alerte niveau 1 pour pollution à l'ozone au moins jusqu'au mardi 22 août. Dans ce cadre, la métropole Aix-Marseille adopte des mesures d'incitation aux transports en commun comme la gratuité du vélo pendant trente minutes.

Le préfet de la région Paca vient d'annoncer le maintien de l'alerte niveau 1 à la pollution à l'ozone pour quatre départements : le Var, le Vaucluse, les Alpes-Maritimes et les Bouches-du-Rhône. Pour intervenir contre cette pollution, la métropole d'Aix-Marseille-Provence adopte des mesures d'incitation aux transports en commun et active ainsi son plan d'urgence transports.

Concernant les vélos en libre-service marseillais "Levélo", les trente premières minutes de chaque trajet sont gratuites, puis facturées 0,05 € la minute. 

Mesures si le niveau 2 est déclenché

Si le préfet prend la décision de basculer en alerte niveau 2 pollution à l'ozone, la métropole Aix-Marseille prévoit déjà ces autres mesures : 

  • La gratuité des parkings relais d'Aix-en-Provence (Krypton, Malacrida, Hauts de Brunet, route des Alpes et Plan d'Aillane)
  • Le renforcement de l'offre de métro et du tramway de la RTM aux heures de pointe
  • La validité des tickets "un voyage" et "solo" la journée entière sur les réseaux de la RTM et d'Aix en Bus donc un seul ticket pour circuler toute la journée sur l'ensemble du réseau

Cette alerte à la pollution engendre différentes mesures telles que l'abaissement de 20 km/h des vitesses maximales autorisées sur les voiries (sans descendre en dessous de 70 km/h) ou encore le renforcement des contrôles antipollution des voitures.

Cet épisode de pollution intervient dans un contexte de canicule. "Les températures élevées favorisent la photochimie et la formation d'ozone à partir des polluants précurseurs présents dans l'atmosphère", explique le préfet de la région Paca dans un communiqué. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité