Samedi après-midi, 2 adolescents se sont noyés dans la calanque de Saména, à Marseille. Leurs corps ont été repêchés par les marins-pompiers. Entre la Pointe Rouge et les Goudes, le littoral marseillais est exposé au mistral et donc particulièrement dangereux en cas de forte houle...

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

A cause du mistral, la mer peut se déchaîner rapidement. La preuve: les rochers des calanques, déchiquetés par la violence des vagues, et devenus tranchants comme des lames.

 
Le bataillon des marins-pompiers de Marseille dispose d'une section spécialisée dans les interventions aquatiques. 115 marins qui l'an dernier ont effectué plus de 60 interventions de secours en mer. Dans les vagues, pour éviter l'accident fatal, il convient avant tout de rester calme car la panique épuise et accélère le risque de noyade. 
En ce début de saison estivale, la température de l'air est parfois élevée, jusqu'à 28 à 30 degrés mais l'eau, elle reste encore fraîche, 15 à 16 degrés ce qui ajoute encore au danger. Il faut donc respecter les consignes de sécurité affichées sur les panneaux aux abords des calanques marseillaises.