Régionales 2021 en Paca : bureaux de vote fermés, manque d'assesseurs, les couacs du premier tour à Marseille

Portes closes à Marseille. À 10h30, plusieurs bureaux de vote étaient toujours fermés ce dimanche 20 juin. Entre exaspération des électeurs et manque de communication des services électoraux, le premier tour des élections régionales et départementales fait un début choatique à Marseille. 

"C'est scandaleux, je n'ai jamais vu ça dans mon bureau de vote", tempête Élisabeth devant l'école maternelle des Campanules dans le quartier des Caillols à Marseille (12e).

Arrivée à 8h15 ce matin, cette femme de 65 ans attend depuis deux heures que les portes s'ouvrent enfin pour pouvoir déposer son bulletin.

"Aucune explication nous a été donnée, beaucoup de gens âgés sont repartis, ils ne reviendront sûrement pas! Moi je reste pour voter, mais par curiosité aussi... je veux voir jusqu'où ça va aller !"

34 bureaux de vote fermés ce matin

Elisabeth n'est pas la seule dans ce cas à Marseille. 34 bureaux de vote, un peu partout en ville, ne disposaient pas de présidents ce matin et dix étaient toujours concernés par un dysfonctionnement à 10h30, soit 2% des bureaux, selon la mairie de Marseille, qui a assuré qu'ils seraient tous ouverts "incessamment".

Une situation regrettable alors que l'on s'attend à un chiffre d'abstention record. "Il appartient à la ville de Marseille d'organiser ces élections en bonne et due forme, mais je connais la difficulté de l'exercice", souligne Sylvain Souvestre, maire LR du 11e et 12e arrondissement. Dans son secteur, sept bureaux de vote n'ont pas pu normalement ouvrir à 8h. 

Selon la préfecture, ses services d'accueil téléphonique étaient saturés d'appels dimanche matin. Finalement, ce n'est qu'à 12h30 que l'ensemble des 481 bureaux de vote étaient ouverts. 

Manque d'assessseurs et... d'enveloppes !

Des délégués spéciaux et assesseurs ont été réquisitionnés par le préfet mais "ils ne sont pas habitués et donc l'ouverture des bureaux est plus lente", explique la mairie. "Des retards significatifs ont pu être constatés dans l'ouverture de certains bureaux", confirme de son côté la préfecture.

40 présidents ne seraient en outre pas venu chercher leur sacoches hier soir, sacoches pourtant indispensables à la bonne tenue du scrutin. 20 manquaient encore à l'appel ce matin. Un bug informatique a aussi touché les logiciels électoraux samedi, a ajouté la mairie.

Au bureau de vote de l'école maternelle Jean Mermoz dans le 8è arrondissement, ce n'était pas les assesseurs qu'il manquait à lami-journée mais... les enveloppes ! Plus personne ne pouvait voter pour les départementales. Quand les couacs s'enchaînent...

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
elections territoriales politique élections régionales 2021