La participation à 17h du premier tour des élections régionales et départementales en Paca

Publié le Mis à jour le
Écrit par Rédactions de France 3 Marseille et Antibes

La participation au premier tour des élections régionales et départementales en Paca est en chute libre par rapport aux régionales de décembre 2015 et départementales de mars 2015. Cet effondrement de la mobilisation devrait déboucher sur un record d'abstention pour un premier tour des régionales. 

  • Les taux de participation à 17h

=> Vaucluse : 31,50 % il était de 50,64% aux départementales de mars 2015.

=> Alpes-de-Haute-Provence : 34,04 %, il était de 47,59% aux départementales de mars 2015.

=> Alpes-Maritimes : 25,48 %, en 2015, il était de 42% aux départementales de mars 2015.

=> Var : 30,52%, il était de 48,94% aux départementales de mars 2015.

=> Hautes-Alpes : 30,26 %, il était de 49,21% aux départementales de mars 2015.

=> Bouches-du-Rhône33 % pour le département des Bouches-du-Rhône, il était de 40,99% aux départementales de mars 2015

  • Les taux de participation à midi

=> Région Paca : 14,46 % Pour comparaison, la participation était de 18,43 % aux régionales de décembre 2015.

=> Alpes-de-Haute-Provence : 18,32 % Pour comparaison, la participation était de 24,52 % aux départementales de mars 2015 (24,77 % aux régionales de décembre 2015).

=> Vaucluse : 15,30 % Pour comparaison, à la même heure, la participation était de 20,80 % aux départementales de mars 2015 (18,69% aux élections régionales de 2015).

=> Alpes-Maritimes : 11,62% Pour comparaison, à la même heure, la participation était de 17,77% aux élections départementales de mars 2015 (12,84% aux élections régionales de 2015).

=> Var : 14,97% Pour comparaison, à la même heure, la participation était de 22,11% aux élections régionales de 2015.

 => Hautes-Alpes : 14,39% Pour comparaison, à la même heure, la participation était de 16,61% aux élections départementales de mars 2015 (18,02% aux élections régionales de 2015).

=> Bouches-du-Rhône : 15,14 % Pour comparaison, à la même heure, la participation était de 17,28% aux élections départementales de mars 2015 (18,82% aux élections régionales de 2015).

=> Au niveau national, la participation au premier tour des élections régionales et départementales s'établit à 12,22% dimanche à la mi-journée, soit quatre points de moins que les régionales de décembre 2015 (16,27%) et plus de cinq points de moins que les départementales de mars 2015 (17,97%), selon les chiffres du ministère de l'Intérieur.

Cette faible mobilisation confirme les craintes d'une abstention massive lors de ce double scrutin placé à dix mois de la présidentielle. Le record d'abstention date de 2010 (53,67%) pour un premier tour des régionales et de 2011 (55,68%) pour un premier tour des départementales, qui s'appelaient alors les cantonales.

  • Le vote des personnalités

Favorisé par un scrutin à la proportionnelle, le Rassemblement National est donné en tête au premier tour dans six régions sur treize, dont Provence-Alpes-Côte-d'Azur (Paca). 

Le président sortant Renaud Muselier (LR) a voté ce matin sous un déluge de flashs, très attendu par les journalistes. L'abstention risque d'être le grand vainqueur de ce premier tour, au moment où la vie retrouve un semblant de normalité. Les instituts de sondages l'estiment autour de 60%.

Les taux de participation à la mi-journée donneront de premières indications. Ils seront à retrouver ici. 

  • Bureaux de vote fermés à Marseille

Début de ce premier tour et premiers incidents. Dans les 11e et 12e arrondissements sept bureaux de vote sont fermés faute de président, a confirmé le maire de secteur Sylvain Souvestre.

Devant ces bureaux de vote, "les électeurs sont très remontés et on les comprend, explique Sylvain Souvestre. On sait déjà qu'il va y avoir énormément d'abstentions et là les gens font l'effort de venir tôt pour voter et ils trouvent des bureaux fermés!" .

Des bureaux ont malgré tout pu ouvrir mais avec seulement un ou deux assesseurs "parfois du même bord, ce qui pose naturellement un problème démocratique". 

Une quarantaine de bureaux seraient ainsi concernés sur toute la ville de Marseille. Dans le 14-15e arrondissements, 90% des bureaux de vote n'auraient pas pu ouvrir leurs portes normalement ce matin à 8h. 

  • Des mesures sanitaires toujours en vigueur

Si ce dimanche marque aussi la fin du couvre-feu et même si le port du masque n'est plus obligatoire à l'extérieur, le respect des gestes barrières est demandé pour voter. Il est ainsi obligatoire de porter un masque dans les files d'attente situées à l'extérieur et de respecter une distance entre les personnes. 

A l'intérieur du bureau de vote, le port du masque est obligatoire et les personnes qui entrent sont invitées à se nettoyer les mains avec du gel hydro-alcoolique. Il est par ailleurs demandé aux électeurs de venir avec un stylo.

Une jauge est fixée à trois électeurs maximum dans une salle ou six en cas de double bureau dans la même salle, et toujours une distanciation d'1,5 mètre entre deux personnes.

Quand c'est possible, un sens de circulation doit permettre d'éviter que des flux de personnes ne se croisent.

Comme pour les précédents scrutins, il faut se munir de sa carte d'électeur et d'une pièce d'identité. La carte d'électeur n'est pas obligatoire pour aller voter. Seule une pièce d'identité avec photo est exigée le jour du vote.