Régionales 2021 en Paca : 9 listes, découvrez qui sont les candidats et leurs programmes

Publié le Mis à jour le
Écrit par Sidonie Canetto et Anne Le Hars

Découvrez toutes les têtes de liste de la région Provence Alpes-Côte d'Azur et les grandes lignes de leurs programmes respectifs. Neuf listes au total sont déposées. Le premier tour des élections régionales et départementales se déroule le 20 juin 2021.

Grandes manoeuvres et tractations de coulisses pour le premier tour des élections régionales du 20 juin en Paca. Les enjeux sont multiples: le RN va-t-il décrocher sa première région ? Quel avenir pour les candidats potentiels à l'Elysée, nombreux à droite ? La majorité limitera-t-elle la casse ? Quelles alliances pour le second tour ?

Sur les 13 régions métropolitaines, la région Provence-Alpes-Côte d'Azur et son président sortant LR Renaud Muselier remporte la palme du suspense.

Le détail des listes est en ligne sur le site du Ministère de l'intérieur.

Liste Les Républicains de Renaud Muselier

> Nom de la liste : NOTRE REGION D’ABORD

Quinze candidats de la majorité présidentielle seront finalement présents sur les 135 noms de la liste qu'il a dévoilée vendredi dernier.

  • Bouches-du-Rhône : Renaud Muselier, tête de liste Paca
  • Alpes-Maritimes : Christian Estrosi, maire de Nice
  • Vaucluse : Bénédicte Martin, conseillère régionale sortante LR 
  • Var  : François De Canson, maire LR de La Londe-les-Maures
  • Alpes-de-Haute-Provence : David Gehant, maire LR de Forcalquier
  • Hautes-Alpes : Chantal Eyméoud maire centriste d'Embrun

"Sur les 135 noms de la liste, on retrouvera 15 personnes de la majorité présidentielle, dont les quatre élus sortants du Modem, les autres étant tous des élus locaux", a précisé M. Muselier, faisant également état de membres de La République en marche (sept) et d'Agir, également partenaire de la majorité.

Parmi les candidats de la majorité figurent Bertrand Mas-Fraissinet, référent LREM des Bouches-du-Rhône, et Graig Monetti, directeur de cabinet de la ministre de l'Enseignement supérieur Frédérique Vidal, mais pas en position éligible. En revanche, la secrétaire d'Etat aux personnes handicapées Sophie Cluzel, ex-cheffe de file de LREM pour les régionales, n'y figure pas. "Elle a su faire preuve de responsabilité", a expliqué M. Muselier.

La liste EELV, PS, PCF, Génération.s

> Nom de la liste : LE RASSEMBLEMENT ECOLOGIQUE ET SOCIAL

Vendredi dernier, le rassemblement écologique et social a déposé sa liste en préfecture. Voici les têtes de liste :

  • Jean-Laurent Félizia, 52 ans, tête de liste de PACA et du Var (EELV).
  • Capucine Edou, 45 ans, tête de liste des Bouches-du-Rhône (Génération.s).
  • Jean-Pierre Cervantes, 63 ans, tête de liste du Vaucluse (EELV). 
  • Marie-José Allemand, 51 ans, tête de liste des Hautes-Alpes (PS).
  • Bertrand Perrin, 35 ans, tête de liste des Alpes-de-Hautes-Provence (Parti communiste français). 
  • Xavier Garcia, 45 ans, tête de liste dans les Alpes-Maritimes (PS).

Nos candidates et candidats sont d’abord attachées à la vie des gens, loin de la tambouille politicienne déconnectée des réalités. Preuve en est, 90% de nos candidats n’ont aucun mandat électoral, près d’un quart sont impliqués dans des engagements associatifs. La moyenne d’âge de la liste est de 49 ans, ce qui montre la mixité générationnelle de notre équipe et notre volonté de renouvellement,

la porte-parole de la liste Rassemblement écologique et social en PACA.

Liste RN-Droite populaire avec Thierry Mariani

> Nom de la liste : CONSTRUISONS LA REGION DE DEMAIN LISTE SOUTENUE PAR LE RASSEMBLEMENT NATIONAL

Ancienne figure de la droite républicaine, connu pour ses prises de position anti-confirmistes, Thierry Mariani a rejoint le Rassemblement national en 2019. 

Comme prévu, trois femmes et trois hommes conduiront ses équipes dans les six départements que composent la région.

  • Le maire RN de Fréjus, David Rachline sera la tête de liste RN dans le Var ainsi que la conseillère municipale d’opposition de Toulon, Laure Lavalette. L’ancien sénateur du Var a déclaré partir en campagne avec "l’espoir véritable de gagner en juin prochain".
  • Louis Albrand est tête de liste dans le 05
  • Dans les Alpes-Maritimes, c'est l'avocate niçoise Alexandra Masson-Bettati qui a été désignée tête de liste. 

Pour Thierry Mariani, lui même ancien des LR "34 candidats et candidates, soit un quart de la liste, ne sont pas membres du RN." 

Pour la "fin du système"

> Nom de la liste : ZOU ! LA LISTE QUI VOUS DEBARRASSE DU SYSTEME

Du côté de l'extrême droite, Valérie Laupiès, ex-RN, conseillère régionale sortante, (numéro 2 dans les Bouches-du-Rhône) devrait conduire une liste des amis d'Eric Zemmour, dénommée "Zou, la liste qui vous débarrasse du système". Elle pourra compter sur le soutien de la Ligue du Sud des Bompard. 

Jacques Bompard qui a été condamné à cinq ans d'inégibilité pour prise illégale d'intérêts et Marie-Claude qui a perdu sa mairie de Bollène, et qui sera tête de liste pour le Vaucluse.

Liste Debout la France avec Noël Chuisano

> Nom de la liste : RASSEMBLEMENT DE LA DROITE REPUBLICAINE DEBOUT LA FRANCE

Debout la France, sera une nouvelle fois représenté par Noël Chuisano (il avait réuni 2,04% des suffrages en 2015). "Une liste indépendante, pour une alternance saine et salutaire dans une région en proie aux tambouilles politiciennes de bas étage", selon le député de l'Essonne et Président de Debout la France Nicolas Dupont-Aignan.

Liste écologique 

> Nom de la liste : L’ECOLOGIE AU CENTRE

Elles verront s'affronter aussi le Niçois écolo-centriste, Jean-Marc Governatori (Cap écologie) qui fait cavalier seul après son pas de côté des listes de Jean-Laurent Felizia.

L’écologie est un enjeu trop important pour se confondre dans des manœuvres d’appareil.

Jean-Marc Governatori, Président Cap Ecologie et conseiller municipal de Nice

En 2015, il avait obtenu 4,15% des suffrages.

Liste du rassemblement citoyen et régionaliste avec Hervé Guerrera

> Nom de la liste : OUI LA PROVENCE !

Hervé Guerrera, ex-conseiller régional sous l'ère Vauzelle, mènera la liste régionaliste du Parti  et citoyenne, "Oui la Provence".

Parmi les colistiers figurent, dans les Alpes-Maritimes, l'ancien maire de Vallauris Michel Ribero, l'artiste Ben Vautier et la chanteuse Zine.

  • Tête de liste régionale et pour les Bouches du Rhône : Hervé Guerrera, statisticien de la Sécurié Sociale

  • Tête de liste pour les Alpes-Maritimes : Anne-Marie Sgaravizzi-Garcia, professeure d'occitan-langue d'oc

  • Tête de liste pour les Alpes de Haute Provence : Pascal Recotillet, ingénieur, puis professeur des écoles

  • Tête de liste pour les Hautes-Alpes : Micheu Prat, instituteur

  • Tête de liste pour le Var : Didier Cade, viticulteur. Il est président du collectif Stop LGV Sud Sainte-Baume.

  • Tête de liste pour le Vaucluse : Anne-Marie Hautant, ingénieure en bâtiment.

Liste Lutte Ouvrière avec Isabelle Bonnet 

> Nom de la liste : LUTTE OUVRIERE – FAIRE ENTENDRE LE CAMP DES TRAVAILLEURS

Du côté de Lutte Ouvrière, Isabelle Bonnet présente une liste. En 2015, elle avait recueilli 1,81% des suffrages. 

  • Dans les Alpes de Haute-Provence, ce sera Guy Dubost, ouvrier métallurgiste qui est tête de liste.
  • Dans les Hautes-Alpes c'est Annabel Ros, téléconseillère.
  • Dans le Alpes-Maritimes c'est Estelle Jaquet, enseignante
  • Dans les Bouches-du-Rhône c'est François Roche, ouvrier aéronautique.
  • Dans le Var, Jean-Michel Ghiotto, enseignant conduira la liste LO.
  • Pour le Vaucluse c'est Rémy Bazzali, ouvrier aéronautique.

Une liste surprise pour "un autre monde"

> Nom de la liste : UN NOTRE MONDE

Menée par Mikael Vincenzi, elle a été déposée sans communication en amont. Elle est dirigée par les collectifs Reinfo Covid et Fédération Citoyenne. Toutes deux "allient leurs forces pour accompagner des listes citoyennes à se présenter aux élections départementales et régionales".

Les créateurs s'engager autour d'une charte éthique "qui inclue les valeurs de co-construction, démocratie, écologie, éthique, transparence et paix".  Les candidats pronent une méthodologie de démocratie participative opérationnelle pour la "constitution des listes et pour la gestion des affaires courantes une fois élu."

Pas de liste LFI en PACA

La France Insoumise a renoncé à se présenter. Une décision faute d'alliance avec les autres partis de gauche et pour ne pas "ajouter au chaos qui se prépare" dans une région où le Rassemblement national pourrait l'emporter.

En dépit de toutes nos tentatives jusqu'à ce lundi 17 mai, dernier jour du dépôt des listes régionales, EELV, le PS et le PCF ont maintenu leur décision d'exclure la France Insoumise

écrit le parti de Jean-Luc Mélenchon dans un communiqué publié ce lundi.

Depuis plusieurs mois LFI oeuvrait au sein du collectif "Il est temps" pour une union de la gauche et des collectifs citoyens. Mais EELV, le PS et le PCF partiront finalement seuls, sans LFI et sans les collectifs citoyens, sur une liste dite du Rassemblement écologique et social menée par l'écologiste Jean-Laurent Felizia.