Régionales 2021 en Provence Alpes-Côte d'Azur : Renaud Muselier présente ses six têtes de liste

Lâché par un partie des ténors de la droite régionale, le président sortant LR de la région Paca a présenté officiellement ses têtes de liste ce vendredi. Parmi ses 135 colistiers figurent plusieurs représentants de la majorité présidentielle.

Renaud Muselier entouré de ses têtes de liste aux régionales.
Renaud Muselier entouré de ses têtes de liste aux régionales. © Sonia Boujaama/FTV

"Depuis 2 semaines, le débat sur l’avenir de notre région est confisqué par les commentateurs. Il est temps de mettre fin à cette situation", a déclaré Renaud Muselier à la présentation de ses têtes de liste à la presse ce vendredi à Marseille.

Vivement critiqué dans son propre camp pour son ouverture à la majorité présentielle, il martelle "Je rassemble aujourd’hui comme j’ai toujours dit que je le ferais" dénonçant "l'hystérie du moment" quand dans sa famille politique certains demandent au parti de lui retirer son soutien. Comme Eric Ciotti. 

"La manipulation de Macron a réussi grâce aux fragiles convictions de quelques uns pour qui les places priment sur les valeurs", avait tweeté le député des Alpes-Maritimes.

Ce vendredi, l'attaque est venue du maire LR de Cannes David Lisnard. Il se retire d'une campgagne qu'il qualifie de "tartufferie," dénonçant une "manœuvre politicienne dont la déroute morale conduira aux probables défaites électorales". 

"Ceux qui se compromettent aujourd’hui en appelant à ne pas voter pour moi sont des irresponsables. Ils soutiennent de fait le Rassemblement national et remettent en cause la ligne rouge fixée à la fondation du RPR, de l’UMP et des Républicains", répond Renaud Muselier à ses décracteurs.

Le 12 mai, le président sortant LR avait déjà confirmé que Christian Estrosi mène la bataille dans les Alpes-Maritimes. Ce dernier n'a pas pu être présent ce vendredi à Marseille. Les quatre autres têtes de liste ont présenté leurs colistiers.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections régionales 2021 politique élections les républicains paca économie