VIDEO. Régionales 2021 en Provence Alpes-Côte d'Azur : Christian Estrosi tête de liste LR dans les Alpes-Maritimes

Renaud Muselier annonce ce mercredi 12 mai que Christian Estrosi sera bien la tête de liste Les Républicains dans les Alpes-Maritimes pour les élections régionales de juin. Il n'y aura "pas de ministre ni de parlementaire" sur sa liste et elle sera ouverte aux Verts "raisonnables".

Renaud Muselier confirme Christian Estrosi comme tête de liste LR dans les Alpes-Maritimes. Les deux hommes étaient côte à côte à Nice ce mercredi 12 mai au centre de vaccination.
Renaud Muselier confirme Christian Estrosi comme tête de liste LR dans les Alpes-Maritimes. Les deux hommes étaient côte à côte à Nice ce mercredi 12 mai au centre de vaccination. © Coralie Becq FTV

Alors que depuis une semaine, le monde politique régional est en émoi suite à l'annonce d'un possible accord entre Les Républicains et la majorité présidentielle LREM, le président sortant de la région Sud Provence-Alpes-Côte d'Azur était ce mercredi matin invité de France Bleu Azur et France 3 Côte d'Azur.

Renaud Muselier y a annoncé déposer sa liste pour les élections régionales ce mercredi vers 10 heures et surtout il confirme mettre en tête des candidats dans les Alpes-Maritimes : le maire de Nice. Et ce, "conformément à ce que j'ai dit, ce qu'a dit ma famille politique au niveau national".

Il n'y aura pas de ministre, ni de parlementaire et pas de fusion sur ma liste. Le maire de Nice y a sa place. Cette hystérie a assez duré. Je veux que l'on soit 100 % région.

Renaud Muselier, président de la région PACA.

Oui, Christian Estrosi qui a claqué la porte de ce parti le 6 mai dernier.

Ouverture ?

Une alliance avec la liste LREM au second tour aura-t-elle lieu oui ou non ? Cette question agite le monde politique depuis 10 jours.

Sa liste sera ouverte aux Verts "raisonnables". "C'est un combat régional et non pas national. Je ne veux pas de débat national. Je suis LR mais je travaille pour ma région Sud. Il y a ici des arrières pensées permanentes pour savoir comment les élections présidentielles vont se passer, ce n'est pas cela le débat. Je ne suis ni dans les magouilles, ni dans les arrangements". 

> > Ce mercredi soir : Interrogé par l'AFP après le dépôt de sa liste, Renaud Muselier a confirmé que la secrétaire d'Etat aux personnes handicapées Sophie Cluzel, cheffe de file de LREM pour les élections régionales des 20 et 27 juin, n'y figurait pas. 

La réaction du maire de Nice ?

Il a dit au micro de notre équipe lors de la visite du vaccinodrome de Nice (avec à ses côtés Renaud Muselier) "se concentrer sur la vaccination":

Le président sortant, pointe aussi le rôle des parlementaires dont Eric Ciotti dans les évènements des dernières semaines. 

Interrogé sur les tensions avec le député LR des Alpes-Maritimes Eric Ciotti, Renaud Muselier s'interroge : "M. Ciotti doit savoir dans quel camp il est : est-ce qu'il est dans le camp du Rassemblement national, on ne sait jamais finalement, ou il est dans le camp de la droite républicaine qui se marie avec le centre, les gens raisonnables ?"

Je ne veux pas être le marche pied de Marine Le Pen. Je me bats pour ma région, je n'ai pas d'ambition ministérielle.

Renaud Muselier.

Sur LCI ce 11 mai au soir, Eric Ciotti commentait la période actuelle avec ces mots : "je dis ce soir à Renaud Muselier : il est encore temps de refuser définitivement l’alliance avec En Marche ! L’alliance serait ce soir encore en cours. Qu’il refuse ces boulets En Marche qui entravent sa course."

Vers le retrait ?

Eric Ciotti ont demandé ensite ce mercredi à son parti des LR de retirer son soutien à Renaud Muselier du fait de la présence de membres de LREM à sa liste pour les régionales.

Je ne soutiendrai pas la liste de Renaud Muselier en Paca et j'appelle moi aussi à lui retirer le soutien LR

a affirmé dans un message à l'AFP, Eric Ciotti, qui est également le président de la commission d'investiture du parti.

"La manipulation de Macron a réussi grâce aux fragiles convictions de quelques uns pour qui les places priment sur les valeurs", a également déclaré sur Twitter le député des Alpes maritimes, en disant sa "honte" et sa "tristesse". "Ce sera sans moi", a-t-il martelé.

Renaud Muselier défend toujours une logique de rassemblement mais précise  que "la colonne vertébrale de ma liste sera LR et non LREM." Elle sera une liste "multiple" comme il l'a indiqué au micro de Coralie Becq ce mercredi matin :

Réaction au sondage qui donne le RN vainqueur ?

Quant au sondage Ipsos Sopra Stéria pour France 3/France Bleu publié ce mardi soir et donnant le Rassemblement national est largement favori des élections régionales des 20 et 27 juin prochains en PACA, Renaud Muslier commente : "pour être franc, ce sondage arrive au plus mauvais moment dans notre campagne en région Provence-Alpes Côte d'Azur."

Pour l'élu du RN, Philippe Vardon ce sondage "est une satisfaction de voir que les électeurs ne sont pas aveugles sur les petits arrangements en cours et ils ont compris que la liste Estrosi-Muselier est avant tout une liste Macron" :

La gauche est absente du conseil régional Paca depuis 2015, le PS, alors conduit par Christophe Castaner, ayant retiré sa liste entre les deux tours des précédentes régionales pour faire barrage au Front national mené par Marion Maréchal-Le Pen.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections régionales 2021 politique élections les républicains christian estrosi la république en marche paca économie rassemblement national