Régionales 2021 en Provence Alpes-Côte d'Azur : "Ma colonne vertébrale, c’est ma région", Renaud Muselier candidat LR

Le président LR sortant de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur, Renaud Muselier, a annoncé ce mardi 27 avril sa candidature à un nouveau mandat. 

Renaud Muselier candidat à sa propre succession à la tête de la région Sud Paca.
Renaud Muselier candidat à sa propre succession à la tête de la région Sud Paca. © Vincent OLLIVIER/MaxPPP

C'est officiel, ce mardi Renaud Muselier est entré en campagne pour sa réélection à la tête de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur qu'il dirige depuis 2017. 

Le président LR sortant l'a annoncé ce mardi dans un communiqué. "Ceux qui me connaissent le savent : ma colonne vertébrale, c’est ma région. Elle est solide !", explique-t-il. 

Renaud Muselier met en avant son "bilan solide" depuis bientôt quatre années à la tête de la région. "Les 8 composantes politiques qui forment la majorité régionale me soutiennent aussi : tout au long de cette mandature, il n’a jamais manqué une seule voix à notre action".

Pas d'alliance avec LREM

Le président LR, qui se dit "homme du Sud" indique vouloir se battre pour les mois à venir  : "Il y a des cafés et des restaurants à rouvrir, des festivals à organiser, une vie sociale et culturelle à retrouver : on va la reconquérir".

Pour l'instant pas d'alliance avec la candidate LREM Sophie Cluzel. La secrétaire d'Etat aux personnes handicapées s'est elle aussi déclarée candidate. "Je constituerai en toute liberté la liste la plus large possible, sans accord d’appareils, pour affronter les difficultés de demain avec calme, efficacité et pragmatisme", précise Renaud Muselier.

Renaud Muselier affrontera également Thierry Mariani, l'eurodéputé RN, ex-LR, s'est déclaré jeudi 22 avril tête de liste du Rassemblement national pour les élections régionales. Les deux hommes politiques, souvent qualifiés de "frères ennemis" avaient fait leurs débuts en même temps au RPR et rejoint la même année l'Assemblée nationale, en 1993.

Renaud Muselier comme neuf autres présidents de région s'est déclaré contre un report des élections régionales dans une tribune publiée le 21 mars dans le Figaro. Initialement prévu en mars, le scrutin a été reporté au 20 juin pour le premier tour et 27 juin pour le second.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
paca économie politique élections régionales 2021 élections les républicains