"Révéler les talents du territoire" : "Entrez dans la légende", une comédie musicale made in Marseille réunit des amateurs

Dans le contexte de l'Olympiade Culturelle, l'association Musicale Marseille a entrepris la création de la comédie musicale "Entrez dans la Légende". Pas moins de 1000 personnes se sont ralliées autour de ce projet, un spectacle vivant mêlant l'art et le sport. La première répétition a lieu ce samedi.

Beethoven et du lancer du marteau. Les 8 et 9 juin prochains, 400 artistes professionnels et amateurs investiront la scène du Dôme de Marseille pour donner vie à une production exceptionnelle. La première répétition a lieu samedi 24 février. Ensemble, ils interpréteront l'histoire d'Eddy, un passionné de sport. Un jeune garçon dont la vie bascule après un accident de voiture. Coincé entre la vie et la mort, plongé dans le coma, il sent son esprit se détacher de son corps. Encore endormi, il explore un monde de rêves où il rencontre des légendes du sport qui ont marqué l'histoire des Jeux olympiques.

Des champions olympiques sur scène

Sur scène Eddy, le personnage principal, est guidé par Jesse Owens. Grâce aux quatre médailles d'or qu'il a remportées lors des jeux de Berlin en 1936, cet athlète américain est considéré comme le meilleur sprinter de l'entre-deux-guerres. Décédé en 1980, il est également célèbre pour avoir été le premier sportif noir mondialement reconnu. Ensemble, ils rencontreront de nombreux personnages aux destins exceptionnels. À leurs côtés, le public découvrira par exemple le parcours d'Harold Connolly. En 1956 à Melbourne, il marque l'histoire des Jeux olympiques en remportant la médaille d'or lors de l'épreuve du lancer de marteau en envoyant son projectile à une distance de 63,19 mètres.

C’est Alexandre Logier qui endossera le rôle. Ce chanteur autodidacte a déjà sorti quelques singles. Pour lui, la prochaine étape était de monter sur scène. Après avoir participé au concours de talent organisé au Théâtre de l’œuvre en octobre, il est retenu pour interpréter le personnage d'Harnold Connolly. “Monter sur la scène du Dôme, c'est une véritable chance, estime Alexandre, surtout pour une première scène. S'il y a quand même une petite appréhension, c'est plutôt un mélange de stress et d'excitation”.

Plus de 1000 personnes participent au projet

Entre les comédiens, les chanteurs, les danseurs, les ensembles musicaux, les cœurs, l'équipe technique, et tous les partenaires, plus de 1000 personnes sont investis dans ce projet. Dont de nombreux amateurs. 

Scénographie, décors, maquillage, coiffure et costumes, 16 établissements partenaires permettront aux plus jeunes d'ajouter leur pierre à l’édifice.

Au lycée professionnel de la Calade, les élèves participent à la confection d'une partie des costumes. Pour Béatrice Hamourit la proviseure, “c'est un moyen ludique et efficace de motiver les élèves qui sont d'ailleurs très enthousiastes”. Près de 250 d'entre eux, soit la moitié des élèves de l'établissement, sont concernés. Ce projet fait appel à des compétences dans divers corps de métiers : la vente, le commerce, l’esthétique, la mode. "Il permet de les valoriser et de renforcer leur estime de soi" ajoute la responsable.

Beethoven et l’Hymne à la joie

La comédie musicale plonge aussi les élèves dans l'événement qui fera l’actualité en 2024 : les JO. Marseille accueillera la flamme olympique et sera hôte des épreuves de voile et de football. À cette occasion, la ville souhaite permettre à tous les habitants de la région de prendre part à des projets culturels et artistiques en lien avec cet événement incontournable. C'est dans ce contexte, que plus de 150 projets alliant sport et art seront présentés au public de Marseille dans le cadre de l’Olympiade culturelle. Parmi eux, la comédie musicale Entrez dans la légende.

Un alliage improbable ? "Pour Pierre de Coubertin, ancien président du Comité international olympique, la 9e symphonie représentait l'hymne olympique par excellence", explique le Benjamin Molleron porteur du projet. Pour lui, Beethoven s'est imposé comme une évidence. 

Dix-neuf chansons inspirées par les œuvres du compositeur allemand font en ce moment l'objet d'orchestration. Elles ont toutes été adaptées et mises au goût du jour dans différents styles musicaux comme le slam, le rap ou encore le jazz.

Ce choix permet aux adolescents de s'approprier des compositions classiques. "La musique les accompagne tous les jours, elle les aide à se construire" ajoute Benjamin. "Malheureusement, ils se cantonnent bien souvent à un seul style musical. Ce spectacle est un magnifique prétexte pour découvrir des univers qui ne sont pas les leurs à la base."

"Des échanges artistiques et humains "

Fondateur de Musicale Marseille en 2022, Benjamin Molleron s'est donné pour mission de proposer l'aventure aux jeunes talents de sa région. Violoniste depuis sa plus tendre enfance, il raconte "avoir vite compris le poids que peuvent avoir l'art et la musique", il veut permettre aux plus jeunes de monter sur scène pour les "aider à s'épanouir et à prendre confiance en eux". À ses yeux, "la musique comme le sport sont de magnifiques prétextes pour fédérer des gens qui n'ont rien en commun".

Au-delà du spectacle en lui-même, la collaboration entre amateurs et professionnels rend le projet d'autant plus stimulant, "travailler ensemble permet des échanges artistiques et humains. Tout le monde s'entraide et se met au service du projet" ajoute Alexandre.

Benjamin Molleron confirme, la collaboration fonctionne aussi bien "parce que chaque participant œuvre dans sa zone de compétence. Tout le monde veut bien faire et cherche à se dépasser."

L'important pour le fondateur de Musical est tout d'abord de "révéler les talents du territoire" en mettant en lumière les compétences et les capacités uniques de la communauté locale. Le projet aspire à une autre priorité majeure, "favoriser l'insertion professionnelle et surtout de susciter l'engagement des jeunes."

Un planning millimétré

Après avoir été inaugurée en 1994, et accueilli de nombreux artistes internationaux, l'emblématique salle de la cité phocéenne accueillera la troupe d'Entrez dans la légende. Le 8 et 9 juin prochain, six mille spectateurs y sont attendus. Sa forme en coupole assure une résonance parfaite pour les interprétations musicales.

Les artistes investiront les lieux dès le lundi précédant la représentation. Ils pourront y répéter et réaliseront également une première le 7 juin à destination des scolaires